5 décembre 2021

Inauguration du complexe sportif « Vaihi » à Hitiaa o Tera

Le président de la Polynésie française, Edouard Fritch, et l’administrateur des îles Sous-le-Vent, Guy Fitzer, ont inauguré, mardi matin, le complexe sportif polyvalent « Vaihi » dans la commune de Hitia’a O Te Ra.

Cette opération a été portée par l’IJSPF (Institut de la Jeunesse et des Sports de la Polynésie française) avec une maîtrise d’ouvrage déléguée à G2P et une maîtrise d’œuvre par l’architecte Xavier Dogo. Elle a été financée (Etudes et travaux) dans le cadre du contrat projets Etat/Pays 2015 – 2020 à hauteur de 590 959 424 Fcfp TTC, avec la répartition suivante: 50% à la charge del’Etat (261 486 471 Fcfp) et 50% pour le Pays (261 486 471 Fcfp), avec en plus la TVA de 67 986 462 Fcfp, soit 329 472 933 Fcfp.

Dans son discours, le président Edouard Fritch a salué les élèves du collège de Hitiaa pour leur prestation remarquée. Il a également estimé que l’implantation de ce complexe correspond à une volonté affirmée du gouvernement de décentraliser les structures sportives en dehors de la zone urbaine et a souhaité qu’un futur équipement puisse voir le jour à Taravao.

Cette aire d’activités permettra de développer le sport scolaire, le sport de masse, de loisirs et de compétition, de combattre la sédentarité, mais aussi de réduire les inégalités sociales. Elle est composée d’une salle polyvalente à dominante sportive avec tribune de 200 places, d’un terrain de football entouré d’une piste d’athlétisme en gazon et doté d’une tribune de 400 places, de bâtiments annexes (vestiaires, sanitaires, locaux de rangement, guichets), d’un skate parc, d’un logement gardien, ainsi de parkings, de voiries, de clôtures et de réseaux divers.

Le chantier a été conduit par douze entreprises locales, ce qui a représenté 56 emplois directs. Deux entreprises ont fourni les équipements sportifs mobiles de l’installation.

La création de cette structure entrainera la création d’emplois indirectement liés à sa maintenance (station d’épuration, sécurité incendie, etc.) et aux activités sportives qui pourront être proposées par des associations, fédérations ou opérateurs privés. L’IJSPF emploie deux agents pour la surveillance et l’entretien des locaux

La cérémonie s’est clôturée par la remise au corps enseignant d’exemplaires du recueil « ‘Aito no te vana’a ‘e no te ‘a’amu i te Heiva i Tahiti » qui regroupe dans une version trilingue, tahitien, français et anglais, des textes du Heiva, édités par le ministère de la Culture et Te Fare Tauhiti Nui.

source: Gouvernement

 752 visiteurs total,  2 visiteurs aujourd'hui

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :