8 décembre 2022

Inauguration d’une résidence sociale de quinze logements à Fakarava

Lors de son déplacement dans l’archipel des Tuamotu, le président de la Polynésie française, Edouard Fritch, a procédé le lundi 17 octobre dernier, à la remise des quinze clés de la résidence sociale Fareana à Fakarava.

La parcelle CL 45 qui accueille la résidence Fareana offre une superficie de 16 381 m². Elle se situe à 15 km du village Rotoava et dispose d’un accès direct depuis la route principale. Les quinze Fare OPH de type F3, F4 et F5 qui composent la résidence sont construits sur des terrains de 700 m², et jouissent d’un accès commun au lagon et d’un espace partagé de 3 449 m² qui sera aménagé à terme par les résidents. Les lots sont raccordés au réseau électrique communal et au réseau téléphonique, tandis que l’alimentation en eau des Fare se fera par un système de récupération d’eau de pluie.

Ce programme prévoyait initialement la location-vente du terrain avec la possibilité pour les attributaires de bénéficier d’un Fare OPH en contrepartie d’une participation financière de 2 à 35% du prix du Fare, calculée en fonction de leurs revenus et de leur composition familiale. Face à la difficulté des familles de verser cette participation, le dispositif a été revu en location-vente du terrain et du Fare pendant une durée de cinq ans. Le coût global des travaux de viabilisation des parcelles et de construction des Fare de la résidence Fareana s’élève à 276 978 464 Fcfp TTC, intégralement financés par le Pays.

La délégation s’est également rendue à Kauehi et a remis la clé du Fare OPH à une famille sur place.

Au cours des prochains mois, 112 familles de Makemo, Manihi, Hao, Kaukura, Tikehau, Takapoto et Hakapehi pourront emménager dans un logement neuf dans le cadre de programmes identiques, et en seront propriétaires à l’issue de la période de location-vente de cinq ans. Les futurs locataires ont été sélectionnés en Commission d’attribution en octobre 2021, après avoir constitué et déposé un dossier de demande de logement auprès de l’OPH, qui a tenu des permanences dans les mairies des îles concernées.

Ces opérations s’inscrivent dans une démarche visant à inciter les populations natives des îles à s’y installer durablement, par la mise en accession à la propriété de parcelle, dont la conception et la superficie sont en adéquation avec le modèle de vie polynésien.

source: Gouvernement

 321 visiteurs total,  2 visiteurs aujourd'hui

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :