19 septembre 2021

Indispensable que les professionnels et les salariés du tourisme soient également vaccinés !

Mobilisés dans le cadre de la campagne de vaccination contre la covid-19, le Pays et l’Etat multiplient les campagnes de communication institutionnelle mais également les réunions de proximité afin de sensibiliser le plus grand nombre à l’importance de se faire vacciner.

L’objectif est de protéger la population et d’atteindre un niveau d’immunité collective permettant la mobilité des personnes et l’ouverture progressive des frontières. Le président Edouard Fritch l’a encore répété lors de son allocution du 25 mai dernier: « J’appelle les populations à se faire vacciner. La vaccination reste aujourd’hui le seul moyen médical qui nous protège de la propagation du coronavirus. Plus vite nous nous ferons vacciner, plus vite nous retrouverons une vie normale. »

C’est dans ce contexte que le président du Pays et le Haut-commissaire de la République, Dominique Sorain, ont été accueillis, vendredi, à Bora Bora, par Gaston Tong Sang, pour une réunion avec les directions des hôtels et le comité du tourisme de l’île. Participaient également à cette rencontre, le ministre de l’Economie, Yvonnick Raffin, la ministre du Tourisme et du travail, Nicole Bouteau, et le ministre de la Santé, Jacques Raynal.

Dans le cadre de l’ouverture au marché américain et bientôt du marché européen, il est important que les professionnels et les salariés du tourisme puissent se faire vacciner. Les touristes en provenance des Etats-Unis qui arrivent depuis le début du mois de mai sont tous vaccinés et s’attendent à ce que les personnels avec lesquels ils seront en contact le soient aussi. Même si les professionnels ont déjà entamé ce travail auprès de leurs équipes, il n’en demeure pas moins qu’un besoin d’information venant du corps médical a été identifié pour répondre aux interrogations des personnels qui hésitent encore à se faire vacciner.

Dans cette perspective, une campagne spécifique de sensibilisation et d’information à destination de l’industrie touristique a été lancée à l’initiative des ministères du Tourisme et de la Santé sur l’ensemble des îles de la Société dans un premier temps. Dans l’objectif de casser la chaîne de transmission de la Covid-19 et afin de limiter la circulation du virus, cette mission a donc pour but d’accélérer la campagne de vaccination afin d’atteindre rapidement une immunité collective en Polynésie française.

Cette campagne, qui a démarré le samedi 29 mai à Bora Bora, est animée par un médecin missionné à cet effet. Elle consiste à sensibiliser et informer mais aussi répondre aux interrogations sur la vaccination au sein même des structures hôtelières. Des réunions publiques seront également organisées aux îles Sous-le-Vent, à Tahiti et Moorea.

Même si, selon le ministre de la Santé, le niveau de vaccination est légèrement supérieur à Bora Bora (83% des 75 ans et plus, 37% des 60 à 74 ans et 29,5% des 18 à 59 ans), le président Edouard Fritch a malgré tout souhaité s’y déplacer avec le Haut-commissaire car l’île vit exclusivement du tourisme. S’adressant aux professionnels présents, il a rappelé que la vaccination est la clé pour une reprise plus importante de l’activité touristique internationale en Polynésie. Il a par ailleurs insisté sur le fait que les finances publiques ne pourraient pas supporter les dispositifs DIESE et DESETI au-delà du mois de septembre, le budget du Pays étant contraint après plus d’une année de crise sanitaire.

En Polynésie, aujourd’hui 66% des personnes de plus de 75 ans sont vaccinées, avec également + de 57% des plus de 60 ans, et près de 30% vaccinés chez les 18 ans et plus. Ainsi, avec une couverture vaccinale de 20,5% pour l’ensemble de la population, les efforts doivent être maintenus.

Communiqué du gouvernement

 

 506 visiteurs total,  2 visiteurs aujourd'hui

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :