Festival culturel: la Polynésie debout du 29 juin au 10 juillet

L’édition 2021 du Heiva i Tahiti ne sera pas un concours comme habituellement mais un festival appelé « Tahiti Ti’a Mai » qui rassemblera vingt-trois groupes pour six soirées de spectacles inoubliables, annonce la Maison de la culture.

Tahiti Ti’a Mai signe le retour des groupes de chants et danse traditionnels du Pays sur la mythique scène de To’atā. Un moment attendu par tous, artistes et spectateurs, qui pendant ces longs mois de disette culturelle ont souffert de ne pouvoir exprimer et vivre leur amour pour leur culture. C’est aussi un moment très symbolique, puisqu’il s’agit du 140ème anniversaire de cette manifestation populaire, la plus ancienne de la région océanienne.

Dans un éditorial, le ministre de la Culture, Heremoana Maamaatuiahutapu, donne le ton: « C’est à un festival que nous vous convions. Rassemblons-nous. Rassemblons-nous sur scène, avec les artistes des 14 pupu ‘ori et 9 pupu hīmene. Rassemblons-nous dans les tribunes, pour partager nos émotions face à la beauté des spectacles qui seront interprétés. Rassemblons-nous au sein de notre culture, pour puiser dans nos racines la force d’avancer, de chanter et danser pour dire, avant tout, que nous sommes debout. A ti’a mai. »

Ainsi, du 29 juin au 10 juillet 2021, le public pourra admirer sur la scène mythique de To’atā quatorze formations en catégorie danse et neuf groupes de danse. La cérémonie d’ouverture aura donc lieu le jour de la commémoration du statut d’autonomie interne, à partir de 18h sur l’aire de spectacle de To’atā.

Au-delà des chants et danses, qui se déploieront dans les communes de Faa’a, Mahina, Teva I Uta, Punaauia et Paea, une exposition est organisée au Musée de Tahiti et des îles qui retrace 140 ans de festivités. En parallèle, une exposition de 140 photographies sera installée à Papeete, qui a accueilli le Tiurai puis le Heiva. Le public, comme de coutume, a également rendez-vous cette année avec les tūa’ro mā’ohi, la marche sur le feu, le Heiva va’a, le Heiva rima’i, sans oublier les courses hippiques.

La marche sur le feu ou umu ti ouvrira les festivités du Heiva avec splendeur le vendredi 25 juin (18h). Organisée au Mahana Park par le tahua Raymond Graffe, cette cérémonie authentique précède le Heiva depuis plus de 62 ans. Elle réunit plusieurs centaines de spectateurs, tous fascinés par l’intensité de ce moment ancestral. Le umu ti demande une longue préparation : après avoir creusé une cavité suffisamment profonde, la fosse est remplie de bois et de pierres de la vallée de Papeno’o. Le tout est installé sur un lit de palmes de cocotier sèches. Selon l’épaisseur du bois, il faut patienter de 24 à 48 heures pour que le umu ti soit prêt. Tarif unique : 3 500 Fcfp.

Programme du Tū’aro Mā’ohi

Pointe Vénus à Mahina – samedi 3 ou dimanche 4 juillet : courses de pirogues
• 9h00 à 15h00 : Heiva va’a taie tautoru et motu
Jardins de Paofai à Papeete – mercredi 14 juillet : courses de porteurs de fruits
• 12h00 à 14h00 : pesée des charges
• 15h00 : courses de porteurs de fruits (Tu Hou, Vahine, Feia Api, Aito, Open 10kg)
• 16h30 : spectacle traditionnel
Parc Vairai à Punaauia – samedi 17 juillet : sports traditionnels variés
• 11h00 à 15h30 : atelier jeux traditionnels, show et animations traditionnelles
• 9h00 à 11h30 : lancer de javelots patia fa
• 12h00 à 13h00 : ma’a Tahiti (ouverture du ahima’a) suivi d’un spectacle traditionnel
• 13h00 à 16h00 : lancer de javelots patia ai ; lever de pierre : vahine, léger, moyen,
master ; coprah équipe tāne ; lutte traditionnelle (sélectives).
Parc Vairai à Punaauia – dimanche 18 juillet : sports traditionnels variés
• 11h00 à 15h00 : atelier jeux traditionnels, show et animations traditionnelles
• 10h00 à 12h00 : lancer de javelots vahine et ui api ; échasses rore ; décorticage de
100 cocos
• 12h00 à 13h00 : ma’a Tahiti suivi d’un spectacle traditionnel
• 13h00 à 16h00 : lancer de javelots : iaora patia fa ; lever de pierre (lourd, super
lourd, extra- lourd) ; coprah individuel täne ; grimper au cocotier tauma ha’ari ;
lutte traditionnelle (finales).

Source: Dossier de presse

 403 visiteurs total,  2 visiteurs aujourd'hui

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :