28 février 2021

Industrie touristique à l’arrêt: la « Perle du Pacifique » plus durement éprouvée

Une délégation exceptionnelle menée par la ministre du Tourisme et du Travail, Nicole Bouteau, s’est rendue sur l’île de Bora Bora, jeudi, à la rencontre des professionnels du tourisme, à nouveau fortement impactés par les mesures de restriction d’entrée des voyageurs en Polynésie prises fin janvier.

Il s’agissait d’une mission conjointe menée avec les services de l’Etat représentés par Guy Fitzer, administrateur, chef de la subdivision des îles du Vent et des îles Sous-le-Vent, Daniel Casabianca, Directeur général des finances publiques, et Fabrice Dufresnes, directeur de l’Institut d’Emission d’Outre-Mer en Polynésie française.

La réunion organisée en matinée par la commune de Bora Bora a permis, tant à la ministre qu’aux représentants de l’Etat, d’exposer les dispositifs exceptionnels de soutien aux entreprises et de sauvegarde des emplois mis en place afin de faire face aux conséquences économiques et sociales de la pandémie ainsi que leur évolutions et renforcements. La situation particulière de l’île de de Bora Bora, dont l’activité économique dépend totalement du tourisme, nécessitait une mobilisation afin de répondre aux inquiétudes des professionnels durement impactés par ce nouvel arrêt du tourisme international après une reprise en milieu d’année 2020 qui avait permis de relancer l’activité.

Cette rencontre a fait l’objet de nombreux échanges, les interlocuteurs de l’Etat et du Pays se relayant pour répondre aux demandes et préoccupations exprimées par les professionnels. La ministre a réaffirmé la volonté du président du Pays et de son gouvernement, d’une reprise du tourisme international dès le mois d’avril prochain.

Pour répondre à la demande d’accompagnement en faveur des entreprises de l’île, exprimée par le comité du tourisme et l’association Bora Bora activités, Nicole Bouteau a annoncé la présence d’un collaborateur du SEFI, le jeudi et le vendredi, dès la semaine prochaine. Le président de la Chambre de commerce organisera également une permanence hebdomadaire afin d’assister au mieux les entreprises de l’île.

Les échanges se sont poursuivis dans l’après-midi sous forme d’ateliers où représentants des services du Pays et de l’Etat ont accueilli les prestataires, entreprises, demandeurs d’emploi. Ces ateliers « portes-ouvertes » se poursuivent toute la journée de vendredi.

La ministre a convenu avec Gaston Tong Sang et le président du comité du tourisme, Rainui Besineau, de se déplacer de nouveau courant mars afin notamment de profiter de cette période de quasi mise en sommeil de l’activité touristique pour mettre en place des programmes de formations tant en faveur des salariés en situation de réduction du temps de travail, des professionnels, que des demandeurs d’emploi.

source: Gouvernement

 

 564 visiteurs total,  4 visiteurs aujourd'hui

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :