27 septembre 2020

La croisière profite surtout aux excursionnistes

De janvier à juin 2019, l’activité de croisière transpacifique a été particulièrement dynamique dans les îles polynésiennes

Si le nombre de bateaux en escale a été réduit de 11 à 9 par rapport à la même période de 2018, en revanche, le nombre d’excursionnistes a fait un bond de 39,8%, passant de 14 249 à 19 917. Un niveau jamais atteint durant la dernière décennie, souligne l’Institut de la statistique (ISPf) dans son dernier Points de conjoncture.

Précisons d’emblée que l’excursionniste, par définition, est moins « intéressant » en terme de retombées économiques puisque celui-ci ne passe aucune nuitée dans le pays visité. Contrairement aux croisiéristes, il n’est donc pas comptabilisé comme un touriste.

Néanmoins, au travers des différentes escales opérées dans les îles, à Tahiti mais également Moorea, Bora Bora et autres, cette activité est susceptible de générer de précieux revenus pour les différentes prestataires: artisans, guides touristiques etc.

Source: ISPf

 28 visiteurs total,  1 visiteurs aujourd'hui

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :