21 octobre 2020

La face cachée de Steve Jobs

« Ma mère me disait toujours qu’il m’aimait mais ne savait pas comment me le dire. »Cette confession est signée Lisa Brennan-Jobs.

La fille de Steve Jobs a été longuement interviewée par Paris Match à l’occasion de la sortie en France de son livre, « Petite chose ». Dans l’ouvrage, elle revient notamment sur sa relation quelque peu compliquée avec son père. « Oui, mon père s’est comporté comme un “jerk (crétin ou salaud en français, ndlr), surtout dans ma jeunesse, quand ma mère était dans le besoin et que je n’avais pas assez à manger. Mais au fond, je n’ai pas eu une enfance malheureuse », reconnaît-elle.

Elle dévoile plusieurs anecdotes sur le fondateur d’Apple, qui a dans un premier temps rejeté cette enfant qu’il a eue à 23 ans avec Chrisann Brennan, une jeune hippie. Cette dernière l’a poursuivi en justice avant que Steve Jobs ne finisse par reconnaître sa fille. Mais ce n’est pas pour autant qu’il a débordé d’amour pour Lisa. Quand celle-ci lui demande, à 4 ans, s’il pourra lui donner sa Porsche quand il n’en voudra plus, il lui répond : « Hors de question ! Tu n’auras rien ».

« Je suis désolé »

Steve Jobs ne se révèle pas plus chaleureux au fil des années. Quand sa fille rentre à l’université, il refuse de lui payer les frais de scolarité. « J’étais à deux doigts de l’exclusion. Impossible d’obtenir une de ces bourses attribuées en fonction des ressources parentales », raconte-t-elle à Paris Match. Ce sont finalement des voisins qui mettront la main à la poche, avant d’être remboursés par Steve Jobs. Car ce dernier aime tout de même sa fille. A Bono, de passage dans sa propriété sur la Côte d’Azur, il avoue qu’il a appelé son premier ordinateur « Lisa » en hommage à celle-ci.

Également présente à ce repas alors qu’elle a 27 ans, Lisa remerciera le chanteur de U2 pour avoir réussi à tirer cette confession

(…) Cliquez ici pour voir la suite

Source: Yahoo actualités

 36 visiteurs total,  1 visiteurs aujourd'hui

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :