La fin du télétravail passe mal chez Apple !

Alors que la pandémie semble commencer à toucher à sa fin grâce à la vaccination contre le Covid-19, la fin du télétravail approche.
Pourtant, les employés d’Apple s’opposent à une nouvelle politique de l’entreprise qui les obligerait à retourner au bureau trois jours par semaine à compter du mois de septembre. Les membres du personnel, par le biais d’une lettre interne obtenue par nos confrères de The Verge le 4 juin, réclament une approche plus flexible quant au maintien en télétravail pour les volontaires.

Dans cette lettre rédigée par des salariés de la marque américaine, ces derniers expriment « une préoccupation grandissante » au sujet de la politique « de travail à distance ». Celle-ci a « déjà forcé certains de nos collègues à démissionner », indiquent les employés. « Beaucoup d’entre nous pensent que nous devons choisir entre » l’emploi au sein d’Apple et « nos familles et notre bien-être », peut-on lire dans leur courrier. Cette lettre a été rédigée deux jours à peine après l’annonce du PDG d’Apple, Tim Cook.

Dans une note envoyée à ses employés, le patron a fait savoir au personnel qu’il serait attendu au bureau les lundis, mardis et jeudis à partir de l’automne, et ainsi télétravailler deux jours par semaine. S’il s’agit d’un assouplissement par rapport à la culture d’entreprise pré-Covid d’Apple, celle-ci reste plus conservatrice que chez d’autres géants de la technologie. Facebook et Twitter ont en effet annoncé à leur masse salariale qu’elle pourrait rester en télétravail (…)

source: Yahoo actualités

 351 visiteurs total,  2 visiteurs aujourd'hui

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :