21 octobre 2020

La moitié des salariés de Norwegian au chômage technique

Coups durs en série pour Norwegian.

Déjà touchée par l’immobilisation du B737 MAX l’an dernier, la compagnie à bas coûts, en difficulté financière, est frappée de plein fouet par la crise du Covid-19 et la décision de Donald Trump de fermer pendant 30 jours les frontières des Etats-Unis à tous les voyageurs en provenance d’Europe.

Le coup est d’autant plus rude que l’offre long-courrier de la compagnie est quasiment concentrée en totalité sur cet axe. Après avoir déjà annulé de nombreux vols, Norwegian en a remis une couche. Plus de 4.000 vols au total seront annulés d’ici mai et la compagnie va mettre jusqu’à la moitié de son personnel au chômage technique.

« Les nouvelles restrictions ont accru la pression dans une situation déjà difficile », a déclaré le directeur général de Norwegian, Jacob Schram, dans un communiqué. « Nous enjoignons les gouvernements de la planète à agir maintenant pour faire en sorte que l’industrie de l’aviation puisse protéger l’emploi et continuer à être un élément vital de la reprise économique mondiale », a-t-il ajouté.

Les annulations de vol représentent, selon la compagnie, 25% de ses capacités moyen courrier et 40% de ses capacités long courrier.

Ployant sous une dette colossale après une politique d’expansion tous azimuts, notamment dans le long courrier, Norwegian poursuit sa descente aux enfers à la Bourse d’Oslo. Jeudi, après l’annonce du président américain, l’action a chuté de 22,06%, portant à près de 87% ses pertes sur un an. Sur un mois, le titre s’effondre de 81,05%.

Retrouvez cet article sur La Tribune.fr

Source: Yahoo actualités

 33 visiteurs total,  1 visiteurs aujourd'hui

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :