29 septembre 2022

La pratique des sports de combat encouragée au sein d’un futur pôle à la Punaruu

Cérémonie de pose de la première pierre du futur pôle sportif de combat au Complexe sportif de la Punaruu, sis dans la ville de Punaauia, demain matin jeudi 08 septembre 2022.

De nombreuses personnalités sont attendues pour cet important rendez-vous avec la jeunesse polynésienne, au rang desquelles le président Edouard Fritch, mais également le ministre de tutelle, Naea Bennett ou encore le tavana de la commune Simplico Lissant.

Jusqu’ici, il apparaît que les sports de combats tels que les arts martiaux traditionnels (judo, jujitsu, karaté, etc.), la boxe et plus récemment les sports en vogue de type self défense ou MMA (mixed martial arts) sont éparpillés dans différentes structures en Polynésie française.

Aussi, afin de promouvoir ces disciplines auprès des jeunes dans un environnement et des infrastructures adaptés avec un encadrement de haut niveau, il convient
de toutes les réunir au sein d’un même endroit. Durée estimée des travaux, hors intempéries: douze mois.

Après concertations entre l’Institut de la jeunesse et des sports de la Polynésie française (IJSPF), les fédérations et usagers, le site du stade de la Punaruu offre toutes les conditions requises pour accueillir un tel pôle.

Le futur site prévoit un plateau sportif de combat d’une surface d’environ 1200 m², bâti sur deux niveaux, avec au RDC 1 salle de musculation de 230 m² ; 1 salle de boxe de 230 m² ; 2 blocs vestiaires/sanitaires Hommes-Femmes accessible PMR et 2 locaux de stockage matériels – équipements sportifs. Au niveau R+1, on trouvera 1 salle de sports arts martiaux MMA de 230 m² ; 1 salle de dojo de même superficie; 2 blocs vestiaires/sanitaires Hommes-Femmes accessible aux PMR ainsi que 2 locaux de stockage matériels – équipements sportifs. Le RDC et l’étage seront accessibles aux personnes à mobilité réduite.

Le montant de l’opération dans le cadre du contrat de développement et de transformation Etat – Polynésie française (2021-2023) est de 600 millions de Fcfp (TTC).

source: dossier de presse

 235 visiteurs total,  4 visiteurs aujourd'hui

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :