19 septembre 2020

L’A350-900 déjà écoulé à près d’un millier d’exemplaires

Reconnu pour être fiable et économe, l’Airbus A350-900 a rejoint la flotte d’Air France le 27 septembre dernier.

L’aéronef se posera sur le tarmac de l’aéroport Charles-de-Gaulle le 7 octobre prochain.

Selon le Figaro, l’avion accueillera à cette date ses premiers passagers, en partance pour Bamako et Abidjan. L’appareil est configuré pour accueillir 326 passagers : 34 en classe Affaires, 24 en Premium et 266 en Économie, avec connexion wifi à toutes les places.

Cet A350 est le premier exemplaire d’une commande plus importante de vingt-huit appareils passée en septembre 2011. Le calendrier de livraisons sera étalé sur six ans. Air France devrait réceptionner trois Airbus A350 en 2019, trois supplémentaires en 2020, onze de plus en 2021 avant de recevoir les derniers modèles d’ici la fin 2025.

Spécialisé dans les vols long-courrier, l’avion plaît bien au delà de nos frontières. Airbus l’a écoulé à 913 exemplaires auprès de cinquante-et-une compagnies aériennes étrangères. Chacun d’entre eux coûte environ 300 millions de dollars (environ 20 milliards de Fcfp). Toujours selon le Figaro, deux caractéristiques clés de l’appareil ont convaincu Air France de moderniser et d’harmoniser sa flotte. D’abord, l’avion est économe, il dépense 25% de carburant en moins par rapport aux modèles d’appareils standards. Une efficacité énergétique bienvenue alors que le prix du kérosène est à la hausse et que les voyageurs désirent parcourir le monde en polluant moins.

L’A350 peut également se targuer d’avoir une fiabilité technique de 98% lors de ses six premières années de vol. Une prouesse car c’est lors du lancement d’un nouvel appareil que survient le plus gros des problèmes de pannes. Enfin, l’activité long-courrier, sur laquelle opère l’A350, est stratégique pour toutes les grandes compagnies. “Encore aujourd’hui, c’est elle qui porte notre rentabilité”, rappelle un cadre d’Air France au Figaro. La compagnie tricolore continue à engranger des bénéfices sur les destinations où elle est historiquement présente : l’Afrique de l’Ouest, mais aussi

(…) Cliquez ici pour voir la suite

Source: Yahoo actualités

 17 visiteurs total,  1 visiteurs aujourd'hui

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :