L’Alimentation est de la responsabilité de tous !

Le ministre de l’Agriculture, Tearii Alpha, accompagné du ministre de la Santé, Jacques Raynal, a participé jeudi matin à la cérémonie d’ouverture de la troisième édition du Village de l’Alimentation et de l’Innovation (VAI) qui se déroule à la maison de la Culture, du 31 mars au 3 avril 2022.

Après deux premières éditions qui ont remporté un vif succès auprès du public polynésien, chacune apportant un éclairage particulier sur des aspects essentiels de notre alimentation, cette troisième édition vient interroger en profondeur le consommateur sur la façon dont il perçoit, conçoit l’avenir de son alimentation, avec le thème : Que mangerons-nous demain ? Et comment ?

Ce thème a une résonance bien particulière dans une époque marquée par les chan­gements climatiques, l’épuisement des ressources, la perte de la biodiversité ou la dé­pendance aux importations. « Il est devenu urgent et absolument nécessaire de renforcer notre capacité à produire localement nos biens alimentaires de base et améliorer la résilience de notre système alimentaire. » a souligné le ministre de l’Agriculture dans son discours d’ouverture.

L’idée est ainsi d’amener le visiteur, quel que soit son âge, à prendre conscience que l’avenir de notre alimentation est de la responsabilité de tout un chacun, et pas uni­quement de celle des politiques.

En tant que village pédagogique, il a pour vocation d’informer le grand public en vulgarisant des connaissances scientifiques récentes en matière d’alimentation et /ou de comportements alimentaires, de former des professionnels locaux et créer des échanges entre acteurs et porteurs de projets mais également de transmettre aux jeunes générations des savoir-faire et des savoir-être.

« L’agriculture polynésienne s’est engagée dans la transition agroécologique. Notre schéma directeur de l’agriculture 2021-2030 voté par l’Assemblée de la Polynésie française début 2021 comprend de nombreuses actions en ce sens et nous serons vigilent à ce qu’elles soient mises en œuvre de manière forte et déterminée. » a indiqué le ministre de l’Agriculture. Le VAI est donc véritablement l’occasion de créer et d’en­tretenir une dynamique de changement pour une alimentation plus saine et durable pour la Polynésie française.

source: Gouvernement

 452 visiteurs total,  1 visiteurs aujourd'hui

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :