Lanvin, du 7ème art à la chanson

L’acteur Gérard Lanvin se lance dans la chanson, avec son premier album de rock. Un petit virage dans sa carrière, qu’il prend en famille: il est accompagné pour l’occasion de son fils, Manu, qui est compositeur.

« J’ai jamais eu la prétention de penser qu’on pouvait faire ce qu’on est en train de faire », nous confie-t-il. « Il fallait avoir l’intervention de quelqu’un en qui j’ai totalement confiance artistiquement ».

L’acteur n’a jamais eu sa langue dans la poche et ça, son fils le sait bien. Familier de son indignation et des sujets qui lui tiennent à coeur, il lui a proposé de mettre tout cela en musique.

« Pour moi, une chanson, ça peut durer deux heures et demi, avec tout ce que j’ai à dire », s’amuse Gérard Lanvin. « C’est un exercice, de synthétiser sa pensée », nous explique Manu Lanvin. « On a, petit à petit, pas ‘formaté’, mais construit de véritables chansons. »
Un regard sur notre époque

En tout, ce sont dix chansons qui ont été écrites et composées. Elles sont réunies dans un album intitulé Ici-Bas. Un opus sur lequel l’artiste regarde notre époque, bousculée par la crise sanitaire. « Cet album aurait pu s’appeler ‘L’an 20’. Tous les thèmes que j’ai abordés sont des thèmes d’aujourd’hui », assure le comédien. Parmi eux, le titre Appel à l’aide, qui aborde le drame du féminicide.

Au détour de certaines chansons, quelques présidents de la République en prennent aussi (gentiment) pour leur grade. « Le ras-le-bol, il est général, c’est pas que les Lanvin qui en ont marre de par qui on est gouverné », estime Manu, qui livre un constat très rock’n’roll de l’actualité.

Article original publié sur BFMTV.com

Source: Yahoo actualités

 

 283 visiteurs total,  3 visiteurs aujourd'hui

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :