18 octobre 2021

Electrification à marche forcée pour le nouveau géant automobile

Stellantis promet jusqu’à 800 km d’autonomie pour ses prochains véhicules électriques.
« Les plateformes (châssis) du groupe seront repensées comme de pures plateformes électriques », a souligné Carlos Tavares devant l’assemblée générale du groupe, organisée en visioconférence. Les quatorze marques du groupe (Alfa Romeo, Fiat, Peugeot, Opel ou encore Jeep et Dodge) vont proposer à partir de 2023 des véhicules basés sur quatre plateformes appelées « STLA ».

La plus petite plateforme (pour les citadines) promet 500 kilomètres d’autonomie, la moyenne (voitures compactes) 700 kilomètres, et la grande (berlines) 800 kilomètres. La plateforme « frame » qui équipera les SUV et pickups promet de son côté 500 kilomètres d’autonomie.

« Ces plateformes constitueront un progrès significatif face à l’angoisse de la panne provoquée par les voitures électriques », a souligné M. Tavares. Les économies liées à cette standardisation permettront de « compenser en partie le coup de l’électrification », « le principal défi de l’industrie automobile mondiale », selon le DG de Stellantis.

Le groupe américano-européen prévoit de tripler ses ventes de voitures hybrides et électriques en Europe en 2021, atteignant ainsi 14% de ses ventes, puis 38% d’ici 2025, et 70% en 2030. Le nouveau géant automobile, issu de la fusion début 2021 de FCA (Fiat-Chrysler) et PSA, va également profiter de l’électrification de ses gammes pour revoir (…)

(…) Cliquez ici pour voir la suite

source: Yahoo actualités

 465 visiteurs total,  1 visiteurs aujourd'hui

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :