8 décembre 2021

L’Australie reste « fidèle » au charbon

Une quarantaine de pays se sont engagés à sortir du charbon dans les décennies à venir, lors de la conférence climat crucial COP26 de Glasgow.

L’Australie, comme plusieurs pays grands consommateurs de charbon tels que la Chine et les Etats-Unis, n’a pas signé cet engagement. « Nous avons très clairement dit que nous ne fermerons pas nos mines de charbon ni nos centrales à charbon », a martelé le ministre australien des Ressources, Keith Pitt à la chaîne ABC. Défendant la décision australienne, M. Pitt a assuré que son pays bénéficiait de la meilleure qualité de charbon au monde.

« Et c’est pourquoi nous continuerons d’avoir des marchés pendant des décennies à l’avenir. Et s’ils achètent… bien, nous vendons ». La demande en charbon doit augmenter jusqu’en 2030, a assuré le ministre. « Si nous ne remportons pas ce marché, quelqu’un d’autre le remportera », a-t-il ajouté. « Je préférerais de loin qu’il s’agisse d’un produit australien de haute qualité, qui fournit des emplois australiens et construit l’économie australienne, plutôt que d’un (charbon) venant d’Indonésie, de Russie ou d’ailleurs ».

L’Australie, un des plus grands producteurs de charbon et de gaz naturel au monde, a connu ces dernières années des événements extrêmes -sécheresses, feux de forêts et inondations- amplifiés par le changement climatique. Le gouvernement de Scott Morrison a dévoilé le mois dernier un objectif de neutralité carbone en 2050, mais ce plan a été critiqué pour son manque de détails et le fait qu’il (…)

Source: Yahoo actualités

 236 visiteurs total,  3 visiteurs aujourd'hui

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :