9 décembre 2022

Le Contrat de ville prolongé d’un an

Signature de l’avenant n°3 du Contrat de ville 2015-2020 pour la prorogation de  la durée du Contrat de ville jusqu’au 31 décembre 2023.

Cet avenant rendu indispensable par la loi de finances pour 2022 du 30 décembre 2021 permet de proroger la durée du Contrat de ville actuel jusqu’au 31 décembre 2023 afin de permettre d’une part, une évaluation approfondie du dispositif en cours et d’autre part, de mener un travail concerté de réécriture du futur Contrat de ville 2024-2029.

Pour rappel, depuis 2015, l’État participe chaque année à hauteur d’environ 290 millions F CFP, auxquels se rajoutent des enveloppes complémentaires dédiées aux dispositifs particuliers nationaux adaptés localement, tels que les « Quartiers solidaires d’été » (44 millions F CFP), les « Postes FONJEP politique de la ville » (8,5 millions F CFP) ou encore plus récemment, les « Adultes relais » (38,3 millions F CFP en 2021 et 71 millions en 2022). Le Pays contribue à hauteur de 50 millions de F CFP avec une enveloppe supplémentaire de 12, 9 millions F CFP dédiée chaque année et pendant trois ans depuis 2019, au financement des postes Chefs de projets recrutés dans le cadre du Programme de Rénovation Urbaine (PRU).

La signature de cet avenant matérialise, de façon très significative, un partenariat solide et important entre l’État, le Pays, le syndicat mixte en charge de la gestion du contrat de ville et les neuf communes membres qui s’unissent pour reconstruire, accompagner et venir en aide aux quartiers prioritaires de demain.

Communiqué conjoint: Etat/Pays/Contrat de ville

 251 visiteurs total,  1 visiteurs aujourd'hui

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :