26 octobre 2020

Le coup de sang de Tapie au premier jour de son procès

Quinze mois après sa relaxe, Bernard Tapie est apparu affaibli mais combatif au premier jour de son procès en appel lundi 12 octobre à Paris, dans l’affaire de l’arbitrage lui ayant accordé 403 millions d’euros en 2008 et qui a été annulé au civil pour « fraude ».

Le nouveau procès pour « escroquerie » du patron du groupe de médias La Provence, qui lutte à 77 ans contre un double cancer de l’estomac et de l’œsophage, a débuté dans une ambiance électrique, Bernard Tapie menaçant de quitter la salle quelques minutes après l’ouverture de l’audience.

La présidente de la cour d’appel, Sophie Clément, venait de rappeler que le vieux litige de l’ancien ministre avec le Crédit Lyonnais lié à la revente d’Adidas il y a près de trente ans, avait déjà été tranché définitivement par la justice civile. « Alors je me barre. La comédie, ça fait quinze ans que ça dure. Je me barre, je n’ai rien à foutre ici ! », a lancé d’une voix presque inaudible Bernard Tapie, costume sombre et masque chirurgical sur le visage, son avocat Hervé Temime réclamant qu’il ait « la possibilité d’être entendu » sur « l’affaire Adidas », le combat de sa vie.

L’audience s’est ensuite déplacée sur le terrain de la procédure. La défense de Bernard Tapie et celle de ses cinq coprévenus, dont l’actuel patron d’Orange Stéphane Richard, ont contesté la régularité de l’appel formé par le parquet, après la relaxe générale prononcée par le tribunal correctionnel le 9 juillet 2019.

Les juges n’avaient pas retenu le « détournement de fonds publics » ou la « complicité » de ce délit reprochés aux prévenus, et les avaient relaxés du chef d’escroquerie ou de complicité d’escroquerie, estimant que l’arbitrage n’était pas entaché d’une quelconque « fraude ». La validité du document d’appel, qui ne mentionnait que l’infraction d' »escroquerie », a donné lieu à une vive passe d’armes entre la défense et le ministère public. La cour d’appel tranchera à la reprise (…)

(…) Cliquez ici pour voir la suite

Source: Yahoo actualités

 591 visiteurs total,  1 visiteurs aujourd'hui

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :