Le groupe A Here Ia Porinetia n’est officiellement plus constitué

Aussitôt dit, aussitôt fait! Le groupe politique A Here Ia Porinetia n’est plus représenté dans l’hémicycle, place Tarahoi.

20 août 2020 – 27 janvier 2021, telles sont les dates de naissance et de mort de la quatrième formation politique officiellement constituée jusqu’ici à l’assemblée de la Polynésie française; un groupe alors formé de six élus dont trois ex-Tapura, issus de la majorité présidentielle, au premier rang desquels on retrouve encore l’ancienne ministre de l’Education Nicole Sanquer et l’ancien sénateur, Nuihau Laurey.

Or, pour exister et pouvoir « peser » davantage sur les débats, A Here Ia Porinetia avaient bénéficié du « prêt », par le Tahoeraa, d’un sixième représentant en la personne de Vaitea LeGayic (photo en médaillon).

Ce transfert provisoire vient « brutalement » de prendre fin aujourd’hui avec l’annonce de la démission de l’intéressée qui rejoint aussitôt la maison orange.

Parallèlement, on apprend que le maire de Tubuai, Fernand Tahiata, actuellement au Tahoeraa, ne tarderait plus à rejoindre la majorité Tapura. Et ce, au lendemain de la tenue d’un conseil des ministres décentralisé dans son île. Pour l’heure, le Tapura conserve une majorité solide de trente-six élus, suivi loin derrière du Tahoeraa et du Tavini huiraatira, chacun huit élus, auxquels il faut désormais ajouter cinq non-inscrits.

 

 

 605 visiteurs total,  2 visiteurs aujourd'hui

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :