31 octobre 2020

Le lait maternel, une ressource naturelle mondiale à protéger

High angle portrait of young African-American mother breastfeeding cute baby boy with child looking at camera, copy space

La Semaine Mondiale de l’Allaitement Maternel (SMAM) sera célébrée cette année, ici comme partout dans le monde, du 12 au 18 octobre sur le thème : « Allaiter pour une planète plus saine ».
Allaiter est un geste écologique : il ne génère aucun déchet. Les mères allaitantes fabriquent les quantités exactes de lait que réclament leurs bébés, sans gaspillage et sans peser sur l’environnement.

Le lait va directement du producteur au consommateur, sans aucun intermédiaire. L’allaitement ne demande ni eau pour préparer et nettoyer les biberons, ni combustible pour chauffer cette eau.

L’allaitement abaisse les pollutions induites par la fabrication, le transport et l’utilisation des laits industriels pour nourrissons.

Le lait maternel est une ressource naturelle mondiale à protéger. Du coté santé, l’allaitement maternel constitue la meilleure alimentation pour les nouveaux-nés et ceci dès les premières minutes qui suivent la naissance. Le lait maternel contient tous les nutriments dont le nourrisson a besoin pendant les six premiers mois de vie et il le protège contre les maladies infectieuses. Il présente également des bienfaits à plus long terme, en réduisant la prévalence de l’obésité et du diabète qui sont des problématiques majeures de santé publique.

Le Ministère et la Direction de la santé, conformément aux recommandations de l’Organisation Mondiale de la Santé, incitent les futures mères à choisir l’allaitement maternel et encouragent toutes les mamans allaitantes à poursuivre de façon exclusive jusqu’à six mois.

Et la Covid…

Une femme allaitante infectée ou soupçonnée d’être infectée par la COVID-19 doit continuer d’allaiter en prenant les mesures de précaution nécessaires : porter un masque pendant la tétée, se laver les mains à l’eau et au savon ou avec une solution hydroalcoolique avant et après chaque contact avec bébé, nettoyer et désinfecter systématiquement les surfaces touchées. Il n’est pas nécessaire de se laver les seins avant chaque tétée (sauf si contamination directe de la surface cutanée des seins par expectoration). Il est essentiel de poursuivre l’allaitement de l’enfant s’il tombe malade, que ce soit la COVID-19 ou
une autre maladie. Le lait maternel renforce son système immunitaire et lui transmet les anticorps de la mère, ce qui l’aide à combattre les infections.

Les actions sur Tahiti

Le lundi 12/10 de 9h à 11h : Atelier « Ma grossesse en pleine forme » spécial allaitement maternel au CCSPMI de Hamuta
Le lundi 12/10 de 8h à 12h : Stand d’information et de prévention par les sages-femmes de Taravao dans le Hall de Carrefour Taravao
Le mardi 13/10 de 8h à 12h : Café Titi et ateliers massage, crochets et peinture enfant à la Maison de l’enfance de Taravao
Le mardi 13/10 de 9h30 à 11h30 : Café parents spécial allaitement animé par une sage-femme consultante en lactation à la Maison de l’enfance de Punaauia
Le mercredi 14/10 de 8h à 11h : Stands d’information et ateliers massage bébé et yoga femmes enceintes au Centre de la mère et de l’enfant de Hamuta
Le Jeudi 15/10 à 10h : Café parents spécial allaitement animé par une sage-femme à la Maison de l’enfance de Faaa
Le jeudi 22/10 de 9h30 : Café parents autour de l’allaitement animé par une sage-femme à la Maison de l’enfance du Fare Tama Hau à Fare Ute

 328 visiteurs total,  1 visiteurs aujourd'hui

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :