8 décembre 2022

Le message adressé par le président Fritch à Joe Biden

Retrouvez dans son intégralité l’allocution prononcée par le président Fritch lors de la deuxième journée du Sommet entre les Etats-Unis et les îles du Pacifique à Washington.

Votre Excellence, le Président des États-Unis d’Amérique,

Honorables collègues dirigeants de notre continent bleu du Pacifique et leurs représentants,

Monsieur le Secrétaire général du Forum des îles du Pacifique

Distingués invités, Mesdames et Messieurs,

Je tiens à vous remercier chaleureusement, Président BIDEN, d’avoir convoqué ce tout premier Sommet États-Unis-Îles du Pacifique ici à Washington D.C.

Comme vous le savez, nous, les habitants des îles du Pacifique, avons un sens de l’hospitalité profondément enraciné. Laissez-moi vous assurer que la Polynésie française est particulièrement touchée par la qualité de votre hébergement.

L’engagement de votre Administration au plus haut niveau et votre présence parmi nous témoignent de votre considération envers les peuples de la Polynésie française et du Pacifique.

Nous sommes de petits pays et territoires terrestres, mais d’importants pays océaniques répartis sur le continent bleu du Pacifique. La solidarité et l’unité sont les seuls moyens de résister aux adversités liées à l’homme ou à la nature telles que la pêche INN ou les catastrophes naturelles compte tenu des particularités de nos îles.

Permettez-moi de saisir cette occasion pour me joindre aux pensées et aux prières des familles américaines qui ont été durement touchées par l’ouragan Ian. Cela montre une fois de plus à quel point les effets dévastateurs du changement climatique sont universels.

Votre invitation au Sommet nous rassure et montre que nous ne sommes pas seuls. Au cours des dernières 48 heures, vos secrétaires et les plus hauts échelons de votre administration ont annoncé votre engagement à être le meilleur partenaire des îles du Pacifique et de leurs peuples et à vous épauler pour relever les défis auxquels nous sommes confrontés.

A cet égard, ce Sommet peut être qualifié d’historique. Elle marquera cependant le début d’un partenariat renouvelé et durable. Monsieur le Président, soyez assuré que la Polynésie française sera un partenaire engagé et voué à sa réussite.

Le port de Papeete, notre capitale, sera un port sûr pour vos bateaux, comme ce fut le cas la semaine dernière pour l’USS Jackson, comme ce fut le cas pour Bora Bora en 1943 et l’opération BOBCAT.

Je vous remercie pour votre attention.

 541 visiteurs total,  6 visiteurs aujourd'hui

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :