Le Printemps tourmenté!

Le groupe Printemps a annoncé, mardi 10 novembre, lors d’un comité social et économique (CSE) extraordinaire, la fermeture de sept magasins, soit 450 suppressions de postes, selon la CGT et la CFDT.

« On a eu un CSE ce matin, 450 emplois sont concernés par un Plan de sauvetage de l’emploi, dont 330 dans les magasins Printemps et 120 chez Citadium », a indiqué à l’AFP Jean-Jacques Liebert, délégué syndical central CGT. Ce chiffre a été confirmé par la CFDT.

L’entreprise est d’abord victime de la mauvaise santé du secteur de la mode, qui « a perdu 17% de sa valeur sur les dix dernières années », expliquait fin octobre Yohann Petiot, directeur général de l’Alliance du commerce, qui rassemble l’Union du grand commerce de centre-ville, la Fédération des enseignes de l’habillement et celle des enseignes de la chaussure.

En outre, le groupe dit avoir été frappé par « la succession de crises conjoncturelles (attentats, manifestations des gilets jaunes, grèves) », sans même parler de l’épidémie de Covid-19 qui a réduit drastiquement les flux touristiques, ainsi que, en règle générale, la fréquentation en magasins.

D’après l’AFP, les magasins Printemps concernés sont situés à Paris (Place d’Italie), Le Havre, Strasbourg et Metz, et les trois enseignes Citadium sont celles de Paris (Champs-Elysées et (…)

Lire la suite sur Franceinfo

Source: Yahoo actualités

 456 visiteurs total,  1 visiteurs aujourd'hui

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :