Le prix du litre d’essence fixé à 181 Fcfp au 1er juillet

Ce n’est pas une surprise: les automobilistes et autres professionnels (pêcheurs, boulangers etc) qui bénéficient d’un carburant détaxé, vont devoir mettre la main à la poche pour amortir le « choc pétrolier » en cours.

L’action résolue du Pays pour atténuer les conséquences de la hausse des prix du pétrole à l’international pour l’ensemble des consommateurs polynésiens s’est traduite par un maintien des niveaux de prix, bien en-dessous de tous les niveaux mondiaux, grâce à l’intervention du Fonds de Régulation des Prix des Hydrocarbures (FRPH) sur plusieurs mois. Le graphique, ci dessous, témoigne si besoin est que la Polynésie se situe au sixième rangs parmi les nations mondiales qui ont le carburant le moins cher. Une prouesse à saluer!!

Face à la hausse sans précédent des prix du pétrole à l’international sur les deux derniers mois, ainsi qu’aux perspectives annoncées, le conseil des ministres a décidé d’augmenter les prix des hydrocarbures au 1er juillet 2022.

Ainsi, les prix des hydrocarbures s’établiront, à compter du 1er juillet, de la manière suivante : essence sans plomb public à181 Fcfp le litre et Gazole public à 183 Fcfp le litre.

Le prix des carburants destinés aux professionnels a également été revu à la hausse.

Le prix de l’essence à la pompe en Polynésie française s’établit désormais à 181 Fcfp contre 183,8 Fcfp en Nouvelle-Calédonie et, en moyenne, 249 Fcfp le litre en métropole. Grâce à l’intervention du Fonds de Régulation des Prix des Hydrocarbures (FRPH), en Polynésie, l’essence sans plomb à la pompe est toujours moins chère qu’en métropole ainsi qu’en Nouvelle-Calédonie.

Le Pays continuera à suivre avec la plus grande attention l’évolution de la situation des marchés de l’énergie au cours des prochaines semaines.

A partir du communiqué

 558 visiteurs total,  1 visiteurs aujourd'hui

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :