20 septembre 2020

Le tennis de table pour accéder au sport de haut niveau

Signature d’une convention relative aux parcours d’excellence sportive vendredi matin au lycée du Diadème.

Lors de la rentrée scolaire 2019/2020, le ministère de l’Education de la jeunesse et des sports, accompagné de ses services et établissements, a souhaité mettre en place un projet pilote permettant l’aménagement de la scolarité des sportifs de la fédération tahitienne de natation, afin de travailler sur le parcours d’excellence sportive et de développer la filière du sport de haut niveau en Polynésie française.

A ce titre, une première convention avait été signée entre Christelle Lehartel, ministre de l’Education de la jeunesse et des sports, Michel Sommers, président de la fédération tahitienne de natation, Philippe Beuchot, proviseur du Lycée du Diadème, et Ariitea Bernadino, directeur de l’IJSPF.

Le projet pilote ayant donné entière satisfaction, c’est dans ce sens que Christelle Lehartel a souhaité réitérer l’opération avec la fédération de natation. Aussi, afin de le faire monter en puissance, une nouvelle fédération a rejoint ce dispositif : la fédération tahitienne de tennis de table, représentée par son président Gérald Huioutu. Les nouvelles conventions ont été signées vendredi matin et portent sur la durée de l’année scolaire 2020/2021. Celles-ci seront reconduites d’année en année, par tacite reconduction, sur une période maximale de trois ans.

La finalité de ce dispositif est de permettre aux jeunes sportifs polynésiens de pouvoir étudier et s’entraîner dans les meilleures conditions afin de devenir de futurs sportifs de haut niveau reconnus en Polynésie française (liste Pays) et en France métropolitaine (liste nationale) pour ensuite défendre les couleurs du Pays et briller aux Jeux du Pacifique ou dans d’autres compétitions internationales.

Source: Gouvernement

 66 visiteurs total,  2 visiteurs aujourd'hui

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :