30 novembre 2020

Nina Layton-Thunot, une vie passée au service de la jeunesse polynésienne

Rosina dite Nina Layton-Thunot a été décorée, le 30 mai à son domicile, dans l’Ordre de Tahiti Nui par le président Edouard Fritch.

L’occasion de revenir sur les temps forts de son formidable parcours professionnel et sportif.

Madame Rosina Layton-Thunot,

Vous êtes née le 10 août 1934 à Papeete. Votre père, Edouard Layton, enfant de Pirae, a été un des co-fondateurs de l’A.S Jeunes Tahitiens et était bien connu pour son activité de chauffeur de taxi, d’où son surnom de “Porotini”. Votre mère, Hana Aviu, originaire de Bora Bora, était une femme de foyer dévouée à sa famille et à son club de coeur. Vous aviez aussi un grand frère, Emile Layton, ancien retraité de la Banque Indochine, décédé en juin 2018, qui était co-fondateur de la Fédération Tahitienne de Football.

Le 16 décembre 1966, vous avez épousé Léonce Jacques Thunot, à Pirae. De cette union sont nés 5 enfants, 17 petits enfants et 9 arrières petits-enfants. Votre époux a été élu deux fois président du club de JT, avec une première mandature de 1977 à 1985 et une deuxième mandature de 1989 à 1991. Passionné par le football, il a lui aussi été un des co-fondateurs de la Fédération Tahitienne de Football.

Pour votre part, vous vous passionnez pour le basketball. Depuis vos débuts dans le monde du basket, vous n’avez eu de cesse d’évoluer dans cette discipline. Vous avez notamment remporté, de 1951 à 1954, le championnat de Tahiti et la coupe de Tahiti avec votre club l’AS JT. Vous devenez, à 18 ans, capitaine et meneuse de votre équipe, ce qui vous amènera à être pré-sélectionnée pour les 1er Jeux du Pacifique Sud à Fidji en 1963.

Grâce à votre volonté, votre implication et votre dévouement pour le basket, vous devenez en 1966 dirigeante et présidente de la section basket de votre club et membre du comité directeur. De 1982 à 1995, vous êtes vice-présidente au sein de la région férédale de basketball, qui deviendra la Fédération Tahitienne de Basketball, et dont vous serez la vice présidente de 2000 à 2004.

Toutes ces années d’accomplissement dans le basket, qui est votre plus grande passion, vous ont valu d’être récompensée par le ministère de la Jeunesse et des sports de la métropole, qui vous a décerné, en 1976, la médaille de bronze puis, en 2002, la médaille d’or de la Jeunesse et des sports. Depuis 1966 jusqu’à ce jour, vous êtes la présidente de la section basket de l’AS JT.

A votre façon, vous voulez changer le monde en partageant votre passion et votre dévouement pour le basket avec les jeunes de votre club. Le basket est une discipline sportive qui permet de développer le joueur, d’apprendre à partager avec son prochain, mais aussi de se responsabiliser. Le basket est en effet un jeu collectif dans lequel il est aussi important d’avoir confiance en soi.

Pour votre engagement au service du sport, du basketball en particulier, et de la jeunesse polynésienne, j’ai donc l’honneur de vous élever, chère Nina, au rang de chevalier de l’Ordre de Tahiti Nui.

 159 visiteurs total,  1 visiteurs aujourd'hui

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :