14 juillet 2024

Législatives anticipées: des chiffres à manipuler avec précaution

0

Après le premier tour du 29 juin, l’élection de Moerani Frébault dans la circo 1 et la qualification aisée des candidats autonomistes dans les deux autre circonscriptions, chacun y va de son analyse et son interprétation, partant du principe que les chiffres, on peut leur faire dire tout et n’importe quoi !

Avec l’air de ne pas avoir été affecté par l’éviction surprise de son poulain, Tematai Legayic, le président du Pays « invité » sur tous les plateaux télé et radio n’a de cesse de se frotter la panse, estimant que le Tavini huiraatira a davantage gagné que perdu dans ce scrutin. Curieusement, il est devenu le porte-parole d’un clan et non plus la voix de tous les Polynésiens. Mais il est vrai que son gouvernement, et notamment l’inaction dont il a fait preuve durant la première année de mandature, a une grande responsabilité dans la débâcle…Même son homologue de l’assemblée, et éternel rival Tony Géros, a été propulsé sur le théâtre de la troisième circonscription – qui n’est pourtant pas la sienne à Paea – pour défendre la soldate Reid-Arbelot.

Mais qu’importe la manière de distiller la propagande et les arguments de campagne, regardons les chiffres de près!

Le président du Pays se targue d’un accroissement du nombre de voix des trois candidats Tavini aux Législatives entre 2022 et 2024, passant de 23 490 à 33 490 suffrages, alors même que la participation a baissé de 42% à 40,39%. A ses yeux, c’est le signe évident que les idées indépendantistes progressent dans notre pays. Maintenant, si l’on compare les résultats des Législatives anticipées avec ceux des Territoriales d’avril 2023, Moetai Brotherson risque certainement de s’étrangler.

Rappelons-nous qu’au 1er tour, en effet, la liste bleue ciel avait totalisé près de 43 401 voix avec plus de 60% de participation. Soit 10 000 de plus ! L’examen des chiffres par commune nous conforte dans ce sentiment: il y a bien une évaporation des voix Tavini. Comme à Pirae où le Tavini avait totalisé 1 300 dans un vote sanction anti-Tapura en 2023 contre seulement 1 134 pour Legayic le 29 juin. Idem à Arue: 1 227 contre 1 029. Et ne parlons même pas de Papeete où les 3 430 voix de 2023 ont fondu comme neige au soleil pour tomber à seulement 2 928 voix pour Legayic cette fois-ci.

Toute la question est aujourd’hui de savoir si le Tavini huiraatira a de la réserve sous le sabot ? A Faa’a, certainement, même si tous les observateurs s’accordent à dire que Pascale Haiti y a réalisé un score plus qu’honorable, comme on n’en avait jamais vu avec 2393 voix contre 4291 pour Mereana Reid-Arbelot.

Loading

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :