19 juillet 2024

Législatives anticipées: finalement, Te Nati ne soutiendra pas AHIP!

0

Marche arrière toute pour le patron du mouvement Te Nati (Rassemblement national), Eric Minardi, qui revient sur son engagement pris la veille de soutenir la candidate du A Here Ia Porinetia, en l’occurrence Nicole Sanquer.

Dans un communiqué, il est écrit que « suite à la décision de Nicole Sanquer et du bureau politique du A Here Ia Porinetia d’accepter une union avec le Tapura et le Amuitahiraa, qui je le rappelle, ont appelé à voter E.Macron à l’élection européenne, nous actons dès aujourd’hui la décision qui a été prise par le bureau élargi du Te Nati Rassemblement polynésien ce lundi 10 juin ».

Et d’expliquer que « cette décision était de s’abstenir de ces « combinaziones » qui ne voient que leur intérêt personnel et non l’intérêt de la population ».

Eric Minardi annonce par ailleurs qu’il sera en Europe ce week-end, à Bruxelles et Paris après l’élection du 7 juillet, en espérant rencontrer « rapidement le nouveau ministre de l’outre-mer RN ».

A l’en croire, celui-ci devra valider quelques-uns des dossiers chers à la Polynésie française comme par exemples, « le remboursement des frais engagés par la CPS concernant les maladies radio-induites dues aux essais nucléaires ainsi que le sauvetage de la PSG, établir un projet économique et social sérieux afin d’aider la Polynésie française à sortir de son marasme actuel, favoriser les projets concernant les Archipels, qui malheureusement sont souvent les oubliés des divers gouvernements polynésiens ».

Cette liste n’étant pas exhaustive, le président de Te Nati promet de revenir vers les Polynésiens et les tavana à son retour de métropole.
A partir du communiqué

 

Loading

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :