Les actionnaires disent « non » à la rémunération-record de Carlos Tavares

A 52%, les actionnaires du groupe franco-italo-américain ont rejeté la rémunération de ses dirigeants. Dont celle de Carlos Tavares, son directeur général, se montant à 66 millions d’euros – sous condition d’atteinte des objectifs – au titre de 2021.

La banque publique Bpifrance, actionnaire de Stellantis à hauteur de 6,15% du capital, a voté contre.

Le scandale de la rémunération a franchi une nouvelle étape ce mercredi. La banque publique Bpifrance, actionnaire de Stellantis à hauteur de 6,15% du capital, a voté contre, lors de l’assemblée générale des actionnaires du groupe franco-italo-américain. « Bpifrance n’a pas approuvé la rémunération de Carlos Tavares en assemblée générale, ni en 2021, ni en 2022 », a souligné une porte-parole à Reuters. L’enveloppe de rémunération des cadres dirigeants de Stellantis a d’ailleurs été rejetée par 52,12% des voix des actionnaires. Certes, il s’agit d’un vote considéré comme consultatif. John Elkann, président de Stellantis, a toutefois indiqué lors de cette assemblée tenue à huis clos au siège du groupe à Amsterdam qu’il tiendrait compte de cette recommandation.

Les excellents résultats de en 2021 (13,4 milliards d’euros de bénéfice net, marge opérationnelle courante de 11,8%) devaient valoir à son directeur général une rémunération… hors normes! Celle-ci se composait d’un fixe de 2 millions d’euros et d’une rémunération variable de 7,5 millions en 2021. Déjà coquet. Mais aussi « de 32 millions d’euros de titres dans le cadre d’un Long Term Incentive Plan (Plan incitatif de long terme) », expliquait mardi à Challenges Denis Branche, directeur général délégué de la société de gestion Phitrust.

Un calcul réalisé en prenant la valeur à date des actions gratuites attribuées. A cela s’ajoutait « une rémunération à long terme payable en numéraire de 25 millions d’euros, via un nouveau Transformation Incentive ». A condition certes que tous les objectifs fixés soient atteints à terme, la rémunération totale de Carlos Tavares s’élevait donc à « 66 millions d’euros attribués au titre de 2021 », d’après Phitrust, Carlos Tavares faisant bien mieux que Carlos Ghosn, ancien PDG de Renault et Nissan.

source: Yahoo actualités

 655 visiteurs total,  2 visiteurs aujourd'hui

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :