15 octobre 2021

Les exportations locales réduites de moitié en 2020

Pas d’avions, des débouchés extérieurs qui se tarissent… c’est l’une des conséquences dramatiques pour les quelques filières exportatrices du fenua.

Selon l’Institut de la statistique (ISPf), la valeur CAF des produits exportés l’an dernier n’a représenté que 5 milliards 621 millions de Fcfp contre un peu plus de 10 milliard en 2019.

Au premier rang des secteurs impactés, on trouve naturellement la perle de Tahiti dont le chiffre d’affaire a totalisé 2 milliards 458 millions contre un peu plus de 5 milliards un an plus tôt. Ensuite, viennent les poissons et crustacés (854 millions), le noni (465) et l’huile de coprah (457).

Seule satisfaction, si l’on peu dire, c’est que les importations civiles connaissent une même trajectoire. En 2020, les Polynésiens ont consommé pour un peu plus de 177 milliards de marchandises diverses et variés contre 224 milliards Fcfp en 2019. De quoi inquiéter les pouvoirs publics puisque cela se traduit par un moindre rendement des taxes assises sur ces mêmes marchandises.

 529 visiteurs total,  1 visiteurs aujourd'hui

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :