26 novembre 2020

Les Philippines, victime collatérale d’une guerre sino-américaine ?

“Il y a 70 ans, l’armée chinoise a vaincu la légendaire US Army, supposée être invincible”.

Cette menace à peine voilée contre les États-Unis a été proférée par Xi Jinping. Lors d’un discours commémorant les 70 ans de la guerre de Corée, le président de la République populaire a mis en garde Washington en affirmant que “le peuple chinois voulait la paix mondiale mais qu’il n’hésitera pas à se battre s’il le faut”. Une déclaration qui a fait trembler Emmanuel Bautista, l’ancien chef des forces armées des Philippines. Selon le militaire, si une guerre éclate entre la Chine et les États-Unis, l’archipel philippin en serait bel et bien la victime collatérale.

“Les Philippines occupent une position stratégique entre la mer de Chine méridionale et l’océan Pacifique”, indique Emmanuel Bautista au Bangkok Post. Pour l’ancien officier phillipin, dans le cas d’une guerre, Pékin “envahira sans doute” plusieurs îles de l’archipel pour contrôler des détroits vitaux et garder une mainmise sur la mer méridionale de Chine. De plus, la marine chinoise pourrait alors se projeter sans crainte dans l’océan Pacifique et attaquer les bases de l’US Navy situées à Guam ou à Hawaï.

Un scénario catastrophe qui serait de plus en plus crédible selon le militaire philippin, qui dénonce la rhétorique de plus en plus guerrière de Xi Jinping à l’encontre de Taïwan. Ces derniers mois, l’armée de l’air chinoise a multiplié les incursions dans les espaces aériens taïwanais et japonais pour intimider les pays voisins et montrer ses capacités technologiques et sa puissance de feu. Très critique envers la Chine, Emmanuel Bautista se méfie également des États-Unis. L’US Army pourrait aussi vouloir prendre le contrôle des Philippines pour éviter l’expansion de l’armée chinoise.

Le discours d’Emmanuel Bautista résonne au plus haut de l’État philippin puisque le Vice-Amiral Giovanni Carlo Bacordo a récemment proposé d’armer les pêcheurs (…)

(…) Cliquez ici pour voir la suite

Source: Yahoo actualités

 311 visiteurs total,  1 visiteurs aujourd'hui

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :