30 septembre 2022

Les pilotes d’Air France seraient « fatigués »

Une certitude: même avec la forte reprise du trafic, aucun pilote n’atteindra en 2022 le plafond annuel des heures de vol qui avoisine 900 heures, selon les limites édictées par l’Agence européenne de la sécurité aérienne (Easa).

Les temps de repos après un vol sont plus importants en France qu’en Europe grâce au cumul des règles datant d’après-guerre du Code de l’aviation et celles de l’Easa.

En long-courrier, les pilotes d’Air France bénéficient de deux jours et de trois nuits de repos contre deux nuits pour la compagnie Lufthansa ou British Airways. « Les conditions de travail d’Air France sont les meilleures du marché », note un expert en ressources humaines du transport aérien.

En complément de ces règles, la compagnie est proactive en termes de prévention du risque fatigue (SGRF), indique Air France dans un communiqué après la lettre ouverte du syndicat Alter évoquant une « fatigue chronique déraisonnable ». Tous les mois, les parties prenantes, dont des représentants syndicaux, se réunissent pour analyser les vols et les retours des équipages en matière de fatigue.

Des mesures de repos supplémentaire peuvent ainsi être décidées. Tout comme des mesures de composition équipage renforcée par rapport aux normes édictées par l’Easa, comme avec certaines rotations sur les Antilles. Dans tous les cas, un commandant de bord peut avoir recours à un copilote supplémentaire sur certains vols long-courriers s’il le juge nécessaire au regard des conditions de vol […] Lire la suite

Source: Yahoo actualités

 437 visiteurs total,  2 visiteurs aujourd'hui

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :