24 septembre 2022

L’hommage du sénateur Teva Rohfritsch

A l’annonce de la disparition de Roberto Cowan, le parlementaire a écrit ces quelques lignes que nous reproduisons en mémoire du défunt.
Un roc tel qu’il apparaissait dans sa salle où il nous accueillait avec un sourire immense et la joie de nous voir « prendre enfin du temps pour transpirer! », un coeur énorme à la mesure de sa gentillesse, des yeux pétillants de souvenirs, d’audace sportive, de recherche du plus haut niveau, du challenge permanent, de l’amour de l’effort.

Il avait prévu de nous réunir encore tous cette année pour son jubilé le 28.10.22 avant de tirer sa révérence de sportif et continuait de nous émerveiller de sa force de caractère, de son goût du défi et de son amour profond pour le Sport avec un grand S, les sports en tout genre, la sportivité de corps comme de l’esprit. Pilier de Faaa comme du Fenua dont il a tant été fier de porter les couleurs, mais aussi fier de former des champions, en cyclisme, tennis, motocross, boxe, vaa, culturisme et je dois en oublier… Avec inventivité il a créé ses propres machines, et toujours partagé une joie de vivre comme du sérieux à l’entraînement !

Tu es parti Roberto. Tu nous as quitté avec discrétion ce matin, sans crier gare, et tu laisseras un grand vide dans le monde du sport, dans ta famille de sportifs de tous âges, car nous n’étions pas seulement des clients pour toi, mais surtout tes amis, tes enfants parfois turbulents de la salle, dans cette salle mythique de la colline de Pamatai qui restera à jamais la tienne, jonchée des trophées et médailles que tu as gagnés tout au long d’une vie consacrée à la performance et au résultat. Tu laisseras un énorme vide au sein de ta famille de sang et d’amour avec qui je tiens à partager mes sincères et attristées condoléances, à ton épouse, à tes enfants. 
Ia maitai to tere e te aito nui e. Mauruuru no te taatoaraa o ta oe mau haapiiraa et to oe huru maru e te auhoaraa, ta oe mau parau faaitoitoraa e te aroha e te here o ta oe i opere ma te tai’o ore i te mau mahana atoa. Ia tiai te fatu ia oe i piaiho ia na e te aito here.

 3,607 visiteurs total,  6 visiteurs aujourd'hui

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :