14 juillet 2024

L’IEOM au secours des entreprises calédoniennes

0

L’Institut d’émission d’outre-mer (IEOM) déploie un dispositif exceptionnel de crise dédié aux banques de Nouvelle-Calédonie pour leur permettre de soutenir les entreprises de la collectivité.

Suite aux émeutes ayant frappé le Caillouxe et afin de d’accompagner la mise en œuvre des mesures d’urgence prises par l’Etat pour répondre aux besoins de trésorerie des entreprises, le Conseil de surveillance de l’Institut d’émission d’outremer (IEOM) a décidé de mettre en place un dispositif exceptionnel de crise dédié aux banques
de Nouvelle-Calédonie (dénommé DEC-NC).

Le dispositif exceptionnel de crise prend la forme d’une ligne de refinancement ayant les caractéristiques suivantes : une maturité de trois mois ; un montant de 26 525 789 538 XPF équivalent à 7 % de l’encours sain de crédit aux entreprises des banques calédoniennes ; un taux de 0 % et une allocation pleine et entière plafonnée à 7 % de l’encours de crédit sain
aux entreprises de chaque banque.

Le lancement de ce DEC-NC s’inscrit dans le prolongement des mesures de soutien économique à la Nouvelle-Calédonie annoncées par Bruno Le Maire et Marie Guévenoux le 5 juin 2024 et permettra de faciliter les moratoires sur les prêts bancaires aux entreprises et le déploiement de prêts de trésorerie à taux zéro versés par les banques, le temps que les
assureurs versent leurs indemnités aux entreprises affectées par les événements récents.

La mise en œuvre du DEC-NC interviendra à compter du mercredi 26 juin 2024 pour un versement effectif des fonds aux banques le 2 juillet 2024. L’IEOM reste attentif aux évolutions économiques et monétaires et veillera à préserver la liquidité bancaire dans la zone franc Pacifique, tout particulièrement au vu des impacts de la crise actuelle en Nouvelle-Calédonie sur les besoins de financement de la reconstruction de l’économie.

Loading

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :