L’Indonésie coupe le robinet d’huile de palme

C’est une décision qui a mis le feu aux poudres sur le marché de l’huile végétale.
Il y a deux semaines, le premier producteur mondial d’huile de palme suspendait toutes ses exportations. L’Indonésie fait face depuis plusieurs mois à une flambée des prix sur son marché intérieur, rappelle Le Figaro, et a décidé de les interdire jusqu’à ce que les tarifs descendent de 20.000 roupies (1,31 euro le litre) à 14.000 roupies (0,91 euro). Un coup dur pour de nombreuses industries dans le monde qui utilisent cette huile de palme, à commencer par l’Europe qui en importe près de 50%.

Un des industriels les plus concernés par cette huile de palme n’est autre que le groupe Ferrero qui l’utilise dans le fameux Nutella. Sa pâte à tartiner en contient près de 20%, décrypte Le Figaro, de quoi s’inquiéter d’une possible pénurie ? Pas si sûr quand on sait que Ferrero en importe seulement 20% d’Indonésie et 80% de Malaisie. Y’a-t-il à craindre en revanche d’autres pénuries ? Non, selon le consultant chez Agritel, Arthur Poirier. « La stratégie du gouvernement indonésien a été de détendre le marché des prix localement, donc il n’y a pas de matière à ce que cela perdure », avance-t-il.

Le spécialiste précise que la décision indonésienne n’est que temporaire et qu’elle devrait permettre au pays de « retrouver deux millions de tonnes dans les stocks ». Les problèmes logistiques devraient être résolus dans les trois semaines à venir selon lui. En ce qui concerne les industriels, il n’y a pas de crainte à (…)

source: Yahoo actualités

 448 visiteurs total,  1 visiteurs aujourd'hui

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :