22 septembre 2020

L’Indonésie croule sous les déchets de plastique…

Dans la province de Java Oriental (Indonésie), les rues de plusieurs villages pauvres se retrouvent de plus en plus saturées par des déchets en plastique, arrivant chaque jour de l’étranger pour être triés.

Bangun est l’un de ces « villages poubelles », devenu malgré lui un lieu de recyclage des déchets.

Chaque jour, plus de 40 camions y déversent du plastique à recycler. Mais ces déchets ne viennent ni d’Indonésie, ni des pays voisins. Ils sont importés de pays occidentaux, tels que les Etats-Unis, le Royaume-Uni ou la Belgique, mais également du Moyen-Orient. Depuis que la Chine a interdit l’importation de certains déchets, en janvier 2018, d’autres pays d’Asie du Sud-Est ont pris le relais, devenant des destinations privilégiées pour le recyclage du plastique.

Deux villageois sur trois vivent du tri

A la fin de l’année 2018, l’Indonésie recevait 35 000 tonnes de déchets en plastique par mois, contre 10 000 un an auparavant. Face à autant d’ordures s’amoncelant dans les rues de Bangun, le traitement des déchets a fini par faire vivre une partie du village. Aujourd’hui, les deux tiers de sa population gagnent de l’argent grâce au tri du plastique.

Lire la suite sur Franceinfo

Source: Yahoo actualités

 25 visiteurs total,  1 visiteurs aujourd'hui

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :