24 septembre 2022

Loin d’être sous contrôle, l’épidémie repart à la hausse

Alors que la cinquième vague continue de progresser en France, le porte-parole du gouvernement Gabriel Attal a révélé que le variant Omicron prenait de plus en plus d’ampleur dans le pays. Il représente désormais 20% des contaminations.

À l’approche de Noël, le porte-parole du gouvernement Gabriel Attal a pris la parole pour faire un point sur l’épidémie de Covid-19. « Près de 73.000 cas positifs » ont été détectés en 24 heures lundi, d’après les derniers chiffres disponibles. Ce qui représente une augmentation de « 15% » par rapport à lundi dernier, selon Gabriel Attal.

« L’épidémie repart à la hausse », a alerté le porte-parole du gouvernement, alors que les chiffres montraient un ralentissement ces dernières jours. Le variant Omicron semble être à l’origine de ces données. Rappelant qu’il était « particulièrement contagieux », Gabriel Attal a déclaré que « 20% des cas positifs » relevaient désormais de cette nouvelle souche dans le pays.

La vaccination accélère

Selon le porte-parole, les jeunes sont les principaux concernés par les contaminations par Omicron. Il a donc appelé ceux qui étaient testés positifs à être particulièrement prudents.

Le taux d’incidence, sans surprise, est également en hausse. Ce chiffre est désormais de 545 pour 100.000 sur tout le territoire français. À Paris, cette donnée atteint 1000.

Face à ces données alarmantes, la vaccination s’accélère également. Plus de 20 millions de doses de rappel ont désormais été injectées et 50.000 primo-injections ont eu lieu aujourd’hui. Un chiffre que « l’on n’avait pas vu depuis plusieurs semaines voire plusieurs mois », a expliqué le porte-parole du gouvernement.

Article original publié sur BFMTV.com

Source: Yahoo actualités

 848 visiteurs total,  2 visiteurs aujourd'hui

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :