Lutte contre le pakalolo à Raiatea: neuf personnes interpellées

La lutte contre les infractions liées aux stupéfiants est l’une des priorités des autorités judiciaires et administratives de Polynésie française, ainsi que des forces de sécurité, annonce Le procureur de la République prés le tribunal de 1ère instance de Papeete dans un communiqué.

Dans ce cadre, le commandement de la gendarmerie pour la Polynésie française est quotidiennement mobilisé.

Déclinée dans les archipels, la lutte contre les trafics de stupéfiants nécessite des actions régulières de recherche de cannabis.(«pakalolo »). Une opération d’envergure a été organisée à ce titre le mercredi 20 janvier 2021, sur l’île de Raiatea, s’inscrivant dans le dispositif « Point break », qui vise à démanteler des points de deal simultanément sur l’ensemble du territoire national.

Au total, ce sont onze militaires du COMGEND qui ont été engagés ( brigade locale, réservistes ) renforcés par une équipe cynophile projetée depuis Tahiti, ainsi que des policiers municipaux.

Ils ont quadrillé plusieurs secteurs de l’île, en faisant effort sur les abords des établissements scolaires et les navettes maritimes.

Dans le cadre d’une réquisition judiciaire 78-2-2, ces recherches ont permis d’interpeller neuf personnes en possession de stupéfiants (pakalolo). Au total, ce sont 225 grammes de cannabis qui ont été découverts. Tous les stupéfiants saisis seront détruits. L’ensemble des personnes mises en cause dans le cadre de cette opération feront l’objet de procédures judiciaires, sous l’autorité du Procureur de la République de Papeete.

 

 1,795 visiteurs total,  3 visiteurs aujourd'hui

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :