24 septembre 2022

Non-vacciné: l’Australie prête à renvoyer chez lui Novak Djokovic

Le champion serbe, qui n’est pas vacciné, a obtenu une exemption médicale pour pouvoir participer à l’Open d’Australie qui commencera le 17 janvier. Une décision qui a déclenché une vaste polémique et qui a même fait réagir le Premier ministre, Scott Morrison, qui ne s’est pas montré tendre envers le tennisman.
L’annonce de Novak Djokovic, qui a confirmé hier, mardi 4 janvier, qu’il participera bien à l’Open d’Australie, n’en finit plus de créer des remous. À ce jour, le tennisman serbe n’a jamais confirmé s’être vacciné, or il s’agit là d’une condition nécessaire pour participer au tournoi de Melbourne.

Jusqu’à hier, le doute planait donc sur la possibilité que le n° 1 mondial puisse se rendre en Australie pour défendre son titre, mais “Djoko” a annoncé qu’il avait obtenu une “exemption médicale” de la part des organisateurs et de l’État de Victoria (où se trouve Melbourne) et qu’il prenait bien son vol pour l’île.

Une nouvelle qui a indigné bon nombre de personnes, et aujourd’hui, le premier ministre en personne Scott Morrison, a voulu mettre les choses au clair:

“Toute personne qui souhaite entrer en Australie doit se conformer à nos exigences frontalières, a déclaré le chef du gouvernement. Si Novak Djokovic n’est pas vacciné, il doit montrer des preuves acceptables qu’il ne peut pas l’être pour des raisons médicales. Ainsi, nous attendons les preuves qu’il nous fournira, et si celles-ci ne sont pas suffisantes, il ne sera pas traité différemment et on le renverra par le prochain avion.”

source: Yahoo actualités

 

 538 visiteurs total,  2 visiteurs aujourd'hui

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :