24 septembre 2022

« Opération Z », le plan machiavélique des Républicains

Les Républicains seraient-ils adeptes des coups de billards à trois bandes ?

Ce jeudi 6 janvier, Europe 1 affirme que le parti de droite a fait savoir à ses élus qu’ils ne seraient pas sanctionnés s’ils apportaient leur parrainage au candidat d’extrême droite Eric Zemmour. Charité chrétienne? Non. Selon la radio, l’idée serait de permettre au polémiste de se présenter, dans l’espoir qu’il se neutralise avec Marine Le Pen. Ce qui faciliterait l’accession de Valérie Pécresse au second tour en avril prochain.

Une sorte de plan machiavélique auquel le Rassemblement national croit dur comme fer. “L’opération Z est commanditée par le système!”, s’emporte par exemple Philippe Olivier, eurodéputé et conseiller spécial de la candidate RN à l’élection présidentielle. Comme lui, David Rachline, Sébastien Chenu ou encore Louis Aliot y sont allés de leurs tweets pour dénoncer ce “petit jeu”.

“C’est faux. Il y a une primaire sauvage entre Marine Le Pen et Éric Zemmour au sein de laquelle nous n’avons pas vocation à intervenir”, rétorque l’eurodéputé. Auprès de l’AFP, la direction du parti de droite donne dans le même registre: “La question ne se pose pas pour l’instant. Tous les élus LR font corps autour de notre candidate comme cela a toujours prévalu”.
Source: Yahoo actualités

 824 visiteurs total,  1 visiteurs aujourd'hui

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :