Offensive franco-japonaise à 20 milliards d’euros sur l’électrique

Selon Reuters, Renault SA, Nissan Motor Co et Mitsubishi Motors Corp prévoient de tripler leurs investissements pour développer conjointement des véhicules électriques (VE).
Alors que les constructeurs automobiles historiques font face à la pression de nouveaux concurrents et à une évolution attendue de la demande vers les véhicules électriques, l’alliance franco-japonaise cherche à approfondir sa coopération.
Les trois acteurs devraient annoncer jeudi un plan d’investissement de plus de 20 milliards d’euros (23 milliards de dollars) dans le développement de véhicules électriques au cours des cinq prochaines années, ont indiqué les sources.

D’ici à 2030, l’alliance devrait proposer plus de trente nouveaux véhicules électriques à batterie reposant sur cinq plates-formes communes. Cette ambition s’ajoute aux 10 milliards d’euros que les partenaires a déjà dépensés en matière d’électrification de leur offre, ont précisé à Reuters les deux sources au fait du plan. Les porte-parole de Nissan, Renault et Mitsubishi n’ont pas répondu dans l’immédiat à des demandes de commentaires.

« Alliance to 2030 »

Le plan « Alliance to 2030 » vise à mettre en œuvre « une coopération intensifiée » entre les constructeurs automobiles avec une « vision partagée sur l’électrification et la mobilité connectée », selon Reuters. Les cinq plates-formes communes devraient couvrir 90% des véhicules électriques que les entreprises prévoient de développer et lancer d’ici à 2030. L’alliance des trois entreprises a déjà développé et partiellement déployé quatre plates-formes communes de véhicules (…) Lire la suite sur La Tribune.fr
source: Yahoo actualités

 396 visiteurs total,  1 visiteurs aujourd'hui

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :