21 septembre 2020

Opération « Masques solidaires »: personne ne sera oublié…

En partenariat avec l’association FACE, le Pays lance une opération « Masques Solidaires » afin d’offrir au plus grand nombre, prioritairement aux familles les plus fragiles et aux plus démunis, des masques en tissus pour se protéger et protéger les leurs du coronavirus.

Afin d’éviter la propagation du virus du covid-19 en Polynésie française, le conseil des ministres dans sa séance du 12 août dernier, a renforcé l’obligation de port du masque dans certains lieux publics. Ainsi, en plus des gares maritimes, aéroport, transports publics maritimes et terrestres, ont été rajoutés les espaces clos, les restaurants, débits de boisson, les commerces.

C’est dans ce contexte que s’inscrit cette opération qui a, par ailleurs, un intérêt général et environnemental. A l’échelle mondiale, en effet, il n’existe pas encore de filière de recyclage dédiée pour ce produit. Le masque en tissus est, quant à lui, lavable et donc réutilisable.

Le réseau d’entreprises de FACE a accepté d’être le porteur du projet.

L’appel à soutien a commencé à être lancé de manière informelle. Plusieurs entreprises, associations caritatives, personnes physiques, sont d’ores et déjà parties prenantes, soit en dons en nature, soit en dons en numéraire. En moins d’une semaine, cette opération a déjà permis de rassembler 10 000 masques, l’objectif étant de remettre trois masques par personne dans les foyers identifiés. FACE s’appuiera pour la confection des masques sur des associations issues de son réseau. FACE lance un atelier de fabrique de masques en tissu dans son atelier à Tipaerui avec l’appui de ses services civiques, voire avec l’aide du Pays, par la mise à disposition de CAE.

Les bénéficiaires sont les familles ne disposant pas ou de peu de revenus issues sont identifiées par les communes et les associations de quartier. FACE en relation avec les communes établira un calendrier de remise des masques dans les quartiers. Chaque opération sera accompagnée d’une communication autour du respect des gestes et mesures barrières avec les équipes de guides sanitaires d’ores et déjà formées.

Une première opération est organisée dès cette semaine dans la commune de Papeete afin de relayer l’appel à don. Les autres opérations de distribution seront réalisées au fils du temps dans les quartiers prioritaires en partenariat avec les services sociaux des communes. Il est par ailleurs envisagé au-delà du partenariat des entreprises du privé, une collecte grand public dans les magasins de grande distribution. Des entreprises de la place ont également fait appel à la générosité de chacun des salariés en leur demandant une participation personnelle sans que cette dernière ne soit obligatoire.

A partir du communiqué CM

 443 visiteurs total,  2 visiteurs aujourd'hui

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :