4 juillet 2022

Ouverture des Floralies jusqu’au 29 mai à Punaauia

Jeudi matin, dans les jardins de l’hôtel de ville de Punaauia, ouverture officielle de la 11ème édition des Floralies de la Polynésie française.

Comme chaque année, en partenariat avec le Pays, la CAPL et la Fédération Hei Tini Rau, les Floralies sont organisées dans le cadre de la fête des mères. Cette 11ème édition, qui se tient du 19 au 29 mai 2022 dans les jardins de l’hôtel de ville de Punaauia, a pour thème : « Un bouquet pour maman, Te Here I To’u Metua Vahine ».

En Polynésie française, les fleurs et plantes ornent le quotidien des habitants. Elles sont présentes dans chaque évènement culturel, dans les lieux publics, les jardins, les parcs, les lieux de travail, elles sont partout et pour tous. Les Floralies sont ainsi un rendez-vous annuel où l’on se retrouve pour exposer, partager, se rencontrer et apprendre. « Les floralies rassemblent les passionnés, les professionnels et les amateurs. Organisées depuis 2010, les Floralies sont passées de la simple exposition végétale à une recherche esthétique et culturelle. La dimension artistique est devenue incontournable. L’objectif étant de transmettre une passion et un savoir-faire botanique. C’est un évènement incontournable du calendrier officiel des manifestations du Pays, très attendu de la filière horticole » a indiqué Patricia Hauata, présidente de l’association Hei Tini Rau.

L’association Hei Tini Rau compte désormais une vingtaine d’associations d’horticulteurs et s’efforce chaque année d’innover en mettant en avant le potentiel environnemental de la Polynésie française et le savoir-faire des horticulteurs. Pour cette nouvelle édition, soixante-dix exposants sont présents. Il s’agit là d’une belle occasion pour les exposants locaux de faire découvrir leurs plantes, leurs fleurs et leurs savoir-faire.

Par passion, vocation, reconversion ou souvent sur les pas des Metua, ils sont nombreux à faire partie de ce secteur d’activité, pourvoyeur d’emplois, de revenus et lieu de transmission entre les générations. « La culture florale a plusieurs fonctions, elle exerce aujourd’hui un rôle de cohésion sociale forte, mais aussi un rôle économique, environnemental et culturel. Son impact sur le développement humain vient renforcer tout l’intérêt de soutenir ce type d’agriculture » a souligné Philippe Couraud, directeur du service de l’agriculture.

A quelques jours de la fête des mères, c’est donc dans un esprit de convivialité et de proximité que les visiteurs pourront venir découvrir des variétés de plantes et de fleurs de qualités, ce qui constitue notre patrimoine végétal polynésien.

source: Gouvernement

 361 visiteurs total,  3 visiteurs aujourd'hui

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :