Le Taporo VII allégé mais pas encore renfloué

Le déchargement des containers du Taporo VII, qui a été victime d’une importante voie d’eau, s’est déroulé mardi 8 mars.

Cette opération d’allègement, à laquelle assistait le ministre de l’Equipement, René Temeharo, s’est avérée très délicate. En effet, d’une part, les études menées par le Port autonome ont démontré que le dispositif qui avait été défini lundi après-midi, présentait de sérieux risques d’affaissement du quai de cabotage, en raison d’un dépassement de sa capacité de résistance au m2. Et d’autre part, les données recueillies par un plongeur mandaté par la compagnie d’assurance du Taporo ont démontré que le navire repose sur environ 70% de sa quille. Le navire risquait de perdre de sa stabilité.

Ainsi, la barge munie d’une grue et le bateau remorqueur de la société Boyer, ont été mobilisés afin de permettre le déchargement, côté mer, des containers situés côté bâbord, et une grue sur roues a été positionnée sur le quai afin de décharger les containers à tribord. Jusqu’à 23h30, les équipes d’intervention ont pu décharger 40 sur les 45 containers embarqués sur le pont.

Cette opération d’allègement du navire n’a pas permis un repositionnement du navire au point zéro.

Des experts, en provenance de la Norvège, sollicités par la compagnie d’assurance du navire, interviendront, ce mercredi, afin de déterminer la meilleure stratégie pour le renflouage du navire.

source: Gouvernement

 627 visiteurs total,  3 visiteurs aujourd'hui

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :