30 novembre 2020

Pas de reconfinement général mais de nouvelles barrières anti-coronavirus

L’Etat et le Pays semblent déterminés à casser les chaînes de contamination en imposant, à compter de demain, un protocole sanitaire renforcé autour de quatre points.

Un tableau vaut mieux que de longs discours! Voici les nouvelles mesures décidées ce jour alors que l’épidémie est en phase de rebond avec 71 cas positifs dépistés en quatre jours.

Intolérable, inadmissible…ont réagi d’une seule et même voix Dominique Sorain et Edouard Fritch critiqués sur les réseaux sociaux pour avoir privilégié avant tout la relance du tourisme polynésien. En occultant en partie la réalité, à savoir que les clusters identifiés ne sont que le résultat d’actes irresponsables et individuels. Remarquons au passage que même la Nouvelle-Zélande, montrée en exemple et toujours quasiment isolée du reste du monde, vient d’enregistrer quatre nouveaux cas.

Et que penser de la « proposition » d’un « quarteron » de partenaires sociaux, patrons et représentants de salariés, unis pour réclamer -pour ne pas dire, exiger…sous peine de débrayage – un report de la rentrée scolaire ? Vingt-quatre heures avant la réouverture des écoles. Pas très réaliste…au point que même le chef de file des parents d’élèves, Tepuanui Snow, ne s’est pas joint à cette mascarade.

Quant à entendre à la télévision le leader de O oe to oe rima parler de « salariés qui souffrent », l’intéressé est effectivement bien placé pour en parler, lui qui a largement contribué à mettre sur la paille les employés de l’Intercontinental Moorea, établissement touristique fermé depuis peu…

 455 visiteurs total,  1 visiteurs aujourd'hui

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :