Pêche sous-marine fatale à Arutua

Malgré les appels à la prudence, un nouveau drame lié à la pratique de la pêche sous-marine est survenu sur l’atoll de Arutua aux Tuamotu.

Aussi, le président Edouard Fritch, et que le vice-président, ministre en charge de l’Economie bleue, Tearii Te Moana Alpha, disent avoir appris avec émotion le décès d’un pêcheur sous-marin, ce qui porte à sept le nombre de personnes décédées en mer dans le cadre de cette discipline, à la fois ludique et sportive.

Cette activité n’est pas sans risques, c’est pourquoi le Pays soutient depuis plusieurs années les actions menées en faveur de la protection des pêcheurs. Samedi dernier, le vice-président rencontrait à Papeari les représentants de la Fédération tahitienne de sports subaquatiques de compétition dans le cadre d’une session de formation aux risques liés à cette pratique.

Les accidents en mer ne sont pas une fatalité et le Pays va renforcer son engagement pour sensibiliser et former un large public aux règles essentielles de sécurité. Les deux principales règles étant de ne jamais chasser seul et de connaître ses limites.

Le président et le vice-président, en charge de l’Economie bleue, adressent leurs condoléances et expriment, à quelques jours des fêtes de Noël, leur sentiment de solidarité à l’égard de la famille du pêcheur et de ses proches.

Source: Gouvernement

 640 visiteurs total,  2 visiteurs aujourd'hui

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :