26 novembre 2020

Poutine terrassé par la maladie de Parkinson ?

Serait-ce bientôt la fin de l’ère Poutine ? C’est ce que semblent penser plusieurs sources russes depuis quelques jours, alors que l’état de santé du président serait en train de se dégrader.

Si le Kremlin n’a pour le moment fait aucune déclaration sur les rumeurs, Vladimir Poutine serait en train d’organiser sa sortie en privé, un départ qui pourrait être acté pour le début de l’année prochaine.

Selon The Sun, qui s’appuie sur les affirmations de sources russes, sa compagne, la très secrète gymnaste Alina Kabaeva, supplierait l’homme politique de se retirer, alors que celui-ci présenterait des premiers signes de la maladie de Parkinson.

Agé de 68 ans, Vladimir Poutine aurait éveillé les soupçons lors de ses dernières apparitions publiques, pendant lesquelles il aurait eu du mal à dissimuler sa douleur. Doigts contractés, jambes agitées… Autant de signes qui ont alerté certains experts russes, qui parient maintenant sur un départ imminent.

En pleine crise sanitaire, Vladimir Poutine est loin d’avoir envie de se mettre à l’écart. Egalement encouragé par ses filles à laisser sa place aux plus hautes fonctions de l’Etat, le président russe n’a encore rien acté. Interrogé par les médias, le Professeur Valery Solovei, expert en politique russe, n’a quant à lui émis aucun doute sur le futur retrait de l’homme d’Etat : « Sa famille a beaucoup d’influence sur lui. Il prévoit de communiquer officiellement sur son retrait en janvier ».

Lire la suite sur le site de GALA

Source: Yahoo actualités

 924 visiteurs total,  1 visiteurs aujourd'hui

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :