25 février 2021

Près de 3 milliards de déficit pour LCI

PARIS, FRANCE - AUGUST 30: Journalists Pascale de La Tour du Pin and David Pujadas attend the LCI Press Conference to Announce their TV Schedule for 2017/2018 on August 30, 2017 in Paris, France. (Photo by Stephane Cardinale - Corbis/Corbis via Getty Images)

LCI a réalisé en 2020 des performances ambivalentes.

La part d’audience de la chaîne d’information a crû de 0,2 point, à 1,2%, son record historique. La filiale du groupe TF1 a même atteint un pic de 1,9% pour le premier débat des élections municipales à Paris le 4 mars, ou sa première soirée sur l’épidémie le 11 mars avec 2,1% de part d’audience. Tout cela a permis une hausse du chiffre d’affaires de 15%, à 32,3 millions d’euros. Une jolie performance alors que les autres chaînes du groupe TF1 ont vu leurs recettes publicitaires reculer de 10% l’an dernier.

Mais ces bons scores sont un trompe-l’œil: la chaîne reste lourdement déficitaire, avec des pertes de 24,1 millions d’euros (près de 3 milliards de Fcfp), réduites de seulement 10% par rapport à 2019. Surtout, LCI, qui était la seconde chaîne info de France depuis 2018, s’est faite ravir la seconde place par CNews, qui réunit 1,4% de part d’audience. Le leader incontesté reste BFM TV, avec 2,9% de part d’audience l’an dernier, soit la moitié de l’audience totale des chaînes infos.

Toutefois, l’avance de la chaîne appartenant à Patrick Drahi s’érode lentement mais sûrement : elle captait 65% de l’audience totale en 2016. Pour l’instant, seule BFM TV est bénéficiaire, avec 8 millions d’euros de bénéfices nets en 2019. CNews reste dans le rouge : la chaîne appartenant à Canal Plus visait 15 millions de pertes en 2020 (avant le Covid), puis 5 à 10 millions en 2021, et enfin l’équilibre en 2022.

L’année dernière a aussi été compliquée pour LCI sur le plan éditorial. En août, le recrutement comme chroniqueur d’Arnaud Stephan, ancien dircom de Marion Maréchal Le Pen, a suscité la polémique. En septembre, LCI a retiré sa chronique à Geoffrey Lejeune, le directeur de la rédaction de Valeurs actuelles suite à la publication dans l’hebdomadaire d’une fiction sur Danièle Obono. En octobre, le présentateur Darius Rochebin, jusqu’alors encensé par les dirigeants (…)

(…) Cliquez ici pour voir la suite

source: Yahoo actualités

 306 visiteurs total,  3 visiteurs aujourd'hui

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :