26 septembre 2020

Près de 3400 enfants accueillis dans les centres de loisirs

La ministre de l’Education, de la Jeunesse et des Sports, Christelle Lehartel, a effectué plusieurs visites de structures d’accueil de centres de loisirs organisés pendant les grandes vacances scolaires.

Au cours des vacances de juillet et août, près de quarante-cinq centres de loisirs ont été organisés par des associations de jeunesse pour un effectif total de trois mille trois cents enfants. Les associations organisatrices sont : Ahuri-ao, API, Arii heiva rau, Auti rea, CEMEA, Centre d’action sociale des armées, CPCV, EEUEPM, EVA, FOL, Maire pata no vavi, MEJ Marquises, Puna Reo Piha’e’ina, Rai Tama, SGPF, Taaretu, Taina natation, Tama arii, Uporu no Mahina, Te Maru, Te Reo o te Tamapi, Tumuhiva ainsi que UT/FSCF.

La ministre s’est rendue, mardi 28 juillet, à l’école Taimona de Papeete, en compagnie du maire de Papeete, Michel Buillard, et de ses conseillers municipaux, pour visiter le centre organisé par la Fédération des Œuvres Laïques (FOL). Près de quatre vingt-cinq enfants ont été accueillis par cette association, soit 40% de plus que l’effectif prévisionnel.

La ministre a également eu l’occasion, mercredi 29 juillet, d’assister au spectacle de fin de centre préparé par les enfants du centre de loisirs organisé par l’association Tumuhiva à l’école Tuterai Tane. La cérémonie s’est déroulée en présence du conseil municipal de Pirae sur le thème de la culture polynésienne. Elle a noté également là aussi une forte demande de la part des familles, puisque l’association Tumuhiva a du refuser près de 30 inscriptions.

Les visites de centres de vacances ont pris fin, ce jeudi, avec un déplacement au centre de loisirs organisé par l’association Ahuri-Ao à Papara qui accueille quatre vingt-dix enfants. Des membres du conseil municipal de Papara étaient présents également pour cette visite.

La ministre a eu l’occasion d’échanger avec les organisateurs, animateurs et enfants, sur l’organisation de ces centres suite à la période de confinement et dans le contexte de la pandémie de la Covid 19. Les associations ont su faire preuve d’innovation et de créativité dans l’organisation de leurs centres en y intégrant la notion des gestes barrières au niveau organisationnel et pédagogique. Ce travail et la forte mobilisation des associations de jeunesse dans ce contexte particulier a été chaleureusement salué par la ministre.

Au total, pour l’ensemble des structures d’accueil de centres de loisirs, on compte près de 2950 enfants pris en charge dans les îles du Vent, 90 enfants dans les îles Sous le Vent et 256 enfants aux Marquises.

Source: Gouvernement

 57 visiteurs total,  1 visiteurs aujourd'hui

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :