26 novembre 2020

Présidentielle US: avec l’Arizona en poche, Biden devient intouchable

Joe Biden, qui doit devenir le 20 janvier le 46e président des Etats-Unis, a pris jeudi soir une nouvelle longueur d'avance avec la confirmation de sa victoire dans l'Arizona, dix jours après le scrutin dont Donald Trump refuse toujours de reconnaître le résultat. /Photo prise le 10 novembre 2020/REUTERS/Jonathan Ernst

Joe Biden, qui doit devenir le 20 janvier le 46e président des Etats-Unis, a pris jeudi soir une nouvelle longueur d’avance avec la confirmation de sa victoire dans l’Arizona, dix jours après le scrutin dont Donald Trump refuse toujours de reconnaître le résultat.

Selon l’institut Edison Research, cette victoire ne fait plus de doute. L’Arizona, Etat traditionnellement républicain, compte onze grands électeurs. Un seul candidat démocrate s’y était imposé depuis 1948. Il s’agissait de Bill Clinton en 1992.

Le président élu peut désormais compter sur les suffrages de 290 membres du collège électoral, soit vingt de plus que la majorité requise. Joe Biden a également remporté le vote populaire avec 5,3 millions de voix d’avance, soit 3,4 points de pourcentage.

Seules la Caroline du Nord (15 grands électeurs) et la Georgie (16) n’ont pas encore rendu leur verdict. L’écart au sein du collège électoral ne peut donc plus être comblé.

L’équipe de campagne de Donald Trump, qui devient le premier président sortant à ne pas être reconduit depuis George H.W. Bush en 1992, a multiplié les recours en justice pour contester des résultats qu’elle juge entachés de fraudes. Certains ont déjà été rejetés et les autres ont peu de chances d’aboutir, selon les juristes.

(Joseph Axe, version française Camille Raynaud et Jean-Philippe Lefief)

Source: Yahoo actualités

 513 visiteurs total,  2 visiteurs aujourd'hui

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :