25 janvier 2022

Présidentielle: Zemmour officiellement en course

« Il n’est plus temps de réformer la France mais de la sauver, c’est pourquoi j’ai décidé de me présenter à l’élection présidentielle. »

Éric Zemmour a mis fin au faux suspens autour de sa candidature à la magistrature suprême. Dans une vidéo diffusée sur ses réseaux sociaux à la mi-journée, mardi 30 novembre, l’ancien éditorialiste du Figaro et de Cnews se présente comme la seule solution au « déclin et à la décadence » instaurés par les gouvernements précédents.

Micro au premier plan, la mise en scène se veut un clin d’œil appuyé à l’appel du 18 juin 1940 du Général de Gaulle. « Aidez-moi, rejoignez-moi », a scandé le polémiste. Un choix scénographique qui ne manquera pas d’être mis en miroir de ses propos – contestés par les historiens – selon lesquels Pétain aurait « sauvé des juifs de France » pendant la Seconde Guerre mondiale.

Entrecoupée d’images de violences urbaines, cette vidéo reprend les thèmes de prédilection du désormais candidat à la présidentielle : l’immigration et la sécurité. « Ce pays que vous chérissez est en train de disparaître […] Vous êtes des étrangers dans votre propre pays, vous êtes des exilés de l’intérieur », accompagne la voix d’Éric Zemmour. Une référence à la théorie complotiste du « grand remplacement » de la population européenne par des immigrés non européens.

Éric Zemmour a fait le procès du président de la République, estimant qu’Emmanuel Macron était « une synthèse de ses deux prédécesseurs en pire ». Pêle-mêle, il s’en est aussi pris aux « bien-pensants », aux « élites », aux universitaires, journalistes, syndicalistes, ainsi qu’aux « islamo-gauchistes » et aux tenants de « la théorie du genre ».

L’officialisation de la candidature d’Éric Zemmour arrive au moment où sa précampagne connaît un certain essoufflement caractérisé par une baisse sondagière. Le dernier (…) Lire la suite sur Public Sénat

source: Yahoo actualités

 334 visiteurs total,  1 visiteurs aujourd'hui

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :