26 septembre 2021

Procès des attentats du 13 novembre 2015: Salah Abdeslam commence très fort…

Alors que le procès des attentats du 13-Novembre 2015 s’est ouvert ce mercredi, Salah Abdeslam s’est illustré à plusieurs reprises par ses provocations et ses outrances.

Il est apparu en dernier dans le box des accusés, tout de noir vêtu, les cheveux gominés, sa barbe fournie dissimulée sous son masque, noir lui aussi. Dès les premières minutes du procés, Salah Abdeslam, seul membre encore vivant des commandos du 13 novembre 2015, s’est distingué des treize autres accusés présents. « Je tiens à témoigner qu’il n’y a pas d’autre divinité qu’Allah et que Mohamed est son serviteur et son messager », a-t-il déclaré, d’une voix calme, presque monocorde, alors que le président de la cour d’assises spéciale, Jean-Louis Periès, l’interrogeait sur son identité, ainsi que le veut la procédure pénale.

Impassible, le magistrat poursuit. Nom des parents ? « Les noms de mon père et de ma mère n’ont rien à faire dans cette salle », lâche-t-il. Profession ? « J’ai délaissé toute profession pour devenir un combattant de l’État islamique », clame l’accusé. « J’avais noté intérimaire », lui rétorque le président. Adresse ? « Aucune ». En quelques instants, le détenu le plus surveillé de France a donné le ton de ce que sera probablement sa défense au cours de ces neuf mois d’audience. Et ce alors que cette journée n(…)
Source: Yahoo actualités

 412 visiteurs total,  1 visiteurs aujourd'hui

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :